leral.net | S'informer en temps réel

Université Républicaine: Discours de la coordinatrice de la COJER, Thérèse Faye Diouf


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Décembre 2015 à 22:13 | | 5 commentaire(s)|

Monsieur le Président de la République, Président de l’Alliance Pour la République (APR)
Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernements,
Mesdames et Messieurs les membres du Directoire Politique du Parti,
Mesdames et Messieurs les membres du Secrétariat Exécutif National de l’APR
Mesdames et Messieurs les membres de la Coalition Bennoo Bokk Yaakaar
Honorables députés,
Chers élus locaux,
Mesdames et Messieurs les membres de la société civile, en vos rangs, titres et qualités,
Chers camarades républicains,
Chers Jeunes Républicains de la COJER,
Distingués invités,

Monsieur le Président du Parti, Président Macky SALL ;
Par votre confiance, j’ai, aujourd’hui, l’honneur et le privilège d’assumer les charges de coordonnatricedes jeunesses républicaines. Je vous en remercie du fond du cœur. Par cette marque de confiance, vous honorez, une fois de plus, tous les jeunes de notre parti. Cet honneur est à la fois, un espoir et une prime à l’engagement et à la loyauté, mais, aussi et surtout,un challenge pour moi et pour toutes les jeunesses républicaines, en général, pour les jeunesses féminines, en particulier. Jeunesses sur lesquelles vous fondez un immense espoir pour bâtir notre patrie à par l’exécution du PLAN SENEGAL EMERGENT(PSE).
Devant vous, Monsieur le Président et devant les militants de notre parti, je salue avec respect l’engagement sans réserve et sans limites des camarades tout comme je rends hommage à mon prédécesseur qui a eu l’honneur de diriger la COJER.Je veux, bien sûr, nommer le Camarade et Honorable Député Abdou MBOW et, à ses côtés, toute l’équipe qui l’a accompagné depuis la naissance de la COJER.
Monsieur le Président, nous organisons, cette année, la 4ème édition de l’université républicaine. Et nous savons que depuis février 2014, vous avez lancéle PSE dont célébrons la deuxième année de sa mise en œuvre.
Ce Plan, pour les enjeux qu’il représente dans un horizon proche et lointain, en termes de bien-être, de progrès économique et social, de projection de la croissance, de création de richesses, de développement quantitatif et qualitatif, mérite et appelle l’engagement patriotique, le soutien et l’onction de l’ensemble de tous segments de notre société.
Pour le présent et pour le futur de notre nation, nous devons, ensemble, porter ce Plan dans un élan patriotique et sans parti pris. Voilà pourquoi nous avons choisi pour Thème de la présente édition : «PSE et Consensus national».
Par ce choix éclairé, nous voulons aussi décliner deux objectifs majeurs à savoir la production d’un document de référence qu’on pourrait appeler les « Actes de l’Université Républicaine » et l’élaboration d’une stratégie de plaidoyer et de diffusion massive du document auprès des populations. Nous organiserons également des forums républicains pour sensibiliser l’opinion publique.
Une telle initiative des jeunesses républicaines permettra ainsi d’animer scientifiquement et politiquement notre parti.
Monsieur le Président, permettez-moi, pour la circonstance, de dire quelques mots sur la Jeunesse de notre parti qui est à la fois une force patriotique et une force politique. Dans notre parti, nous avons des citoyens pétris de valeurs cardinales. Ils sont dans tout le Sénégal et dans la Diaspora. Dans leur conviction profonde, vous êtes un modèle d’intelligence, un modèle de compétence et un modèle de vertu. Forts des valeurs que vous incarnez pour l’émergence que sont le travail, le courage, l’efficacité, la performance, la dignité, la vertu etc., ils n’ont jamais abandonné le combat qu’ils ont entamé avec vous depuis l’opposition. Ils ont fait leur preuve dans l’épreuve, lorsqu’on a voulu tripatouiller notre Constitution, lorsqu’on a voulu défigurer l’Etat de Droit, lorsqu’on a voulu trahir la République et écorner la cohésion de notre nation.
Constants dans leurs principes et dans leur engagement, ces jeunes venus de la diaspora et de tous les départements du Sénégal, de toutes les couches et catégories sociales (et je me réjouis de la participation du Mouvement des Handicapés Républicains à cette Université), sont encore plus déterminés à vous soutenir pour la mise en œuvre et le succès du Plan Sénégal Emergent.
Mais, Monsieur le Président Macky Sall, saurait – il en être autrement ?
N’est – ce pas vous, Président Macky SALL, qui nous avez appris qu’il faut toujours vivre les Valeurs ?
N’est – ce pas vous qui nous recommandez de récuser la paresse, la délation, l’hypocrisie et la traîtrise, si courantes dans l’espace politique ?
N’est – ce pas vous Monsieur le Président, qui enseignez que la Dignité est une Valeur suprême, que la Solidarité est une exigence permanente, que rien ne vaut le Sénégal et que le Sénégal vaut tout ?
Oui, Monsieur le Président, vous nous avez appris que l’action est supérieure à la parole, que le travail est silence et laisse le bruit au résultat, que l’engagement pour les Grandes Causes rend à la chose politique toute sa noblesse !!
C’est tout simplement pour vous dire, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, que vous avezdevant vous, une jeunesse républicaine debout et disponible pour servir la Patrie et le Parti.
Monsieur Le Président, notre détermination, à vous servir et à vous accompagner, est totale et sans limites. Avant et depuis notre accession au pouvoir, nous n’avons eu de cesse d’investir les villes, la banlieue et les villages, pour y mener des activités diverses allant de la massification du parti au soutien des populations, en passant par des sensibilisations et des séances formation. Je peux citer la caravane Fesseul Yonou Yokkuté, la caravane pour l’émergence, l’opération Fendi etc.
Monsieur le Président, nous savons votre profond attachement à la Justice sociale qui vous a poussé à mettre une politique sociale volontariste et, à bien des égards, révolutionnaire. Comprenez alors que je mepermette de revenir sur quelques acquis sociaux que cette politique a générés. Depuis le 25 mars 2012,en effet, les changements attendus par nos compatriotes ont été entamés avec la ferme volonté d’améliorer leurs conditions de vie et d’existence. Beaucoup de résultats ont été enregistrés dans le volet social. Afin de réduire les inégalités et de rompre avec le cercle vicieux de la transmission intergénérationnelle de la pauvreté, vous avez mis en place un système de solidarité nationale, à savoir le programme national des bourses de sécurité familiale. Les populations sénégalaises et, en particulier, les couches les moins favorisées, saluent encore les mesures de baisse des prix des denrées de première nécessité, la baisse de l’impôt sur les revenus, la baisse substantielle du coût du loyer, la carte d’égalité des chances profitables aux personnes vivant avec un handicap, la gratuité des soins pour les enfants âgés de moins de 5ans, le plan sésame rénové et renforcé, la gratuité des dialyses et des césariennes sur l’ensemble du territoire. Et que sais-je encore tellement la liste est longue !
Chers camarades, distingués invités, au regard de tous ces acquis sociaux qui résistent à toute négation, même pour un politicien vacciné contre la vérité et les faits, nous ne pouvons que saluer cette politique sociale du Président Macky SALL et lui reconnaitre une originale dimension qui en fait un Président certes attaché au libéralisme, mais surtout un libéral plus social que ceux qui revendiquent cette identité idéologique. Car, jamais dans l’histoire de notre pays, un Président de la République n’a pris autant de mesures et n’a eu autant de largesses en faveur des couches les plus défavorisées.
Monsieur le Président, chers responsables, chers camarades, distingués invités, je voudrais, je rappelleun défi que nous entendons relever. Notre arène politique est aujourd’hui est en pleines mutations. Je puis vous dire, sans fanfaronnade aucune, que les jeunesses républicaines sont dans les dispositions de jouer pleinement leur rôle politique à même de garantir nos succès dans l’exercice et la conservation du pouvoir. Nous continuerons dans la loyauté et la plus grande détermination à massifier le Parti et à préparer activement les prochaines joutes électorales. Nous sommes plus que conscients de l’immense espoir que vous fondez en nous et nous n’avons pas le droit de faillir. Je vous rassure, Camarade Président Macky Sall, nous ne faillirons pas !!
Nous avons aujourd’hui la responsabilité, avec votre soutien qui n’a jamais fait défaut, d’investir le terrain et de l’occuper afin que les politiciens, perdus dans leur imagination, leurs illusions, leurs calculs mesquins et leur soif de pouvoir, ne puissent répandreencore le venin de la haine, du nihilisme et de la division. Ce sont des politiciens d’un autre âge,incapables de comprendre les enjeux historiques et les vrais défis que notre pays doit relever. Mais, fort heureusement, en géologie comme en politique, la faune préhistorique est devenue fossile !!!
Voilà pourquoi nous avons la responsabilité de les démasquer et de dévoiler leur vraie nature, car ils ont fait la preuve de leur incompétence et de leur manque de loyauté à l’égard du peuple qui leur a retiré sa confiance. Les jeunesses républicaines ne ménageront aucune peine dans ce combat politique qui est le leur. Nous avons le devoir de vous soutenir, de vous accompagner partout où besoin sera, de vous défendre et de porter votre combat, car il transcende votre personne. Dans l’unité et la détermination, nous réaffirmons ici, à relever tous les défis politiquespour davantage consolider et élargir les bases de notre parti.
Les jeunesses républicaines, à travers ma personne, vous réitèrent leur engagement et leur loyauté, car elles se veulent sentinelles et légionnaires de la Démocratie et de la République.
Monsieur le Président, je voudrais saluer avec respect, tout en leur exprimant ma profonde gratitude pour les efforts et les sacrifices consentis, l’engagement de tous les camarades républicains à servir sans réserve notre parti. Au comité préparatoire, je voudrais renouveler mes sentiments affectueux et sincères et mes chaleureux remerciements pour l’énergie déployée nuit et jour pour faire de ce rendez annuel du parti avez son Président, ce qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire unfranc succès.
À tous ceux qui ont participé à cette 4ème Edition de l’Université Républicaine, notamment les délégations venues de partout du pays et de la Diaspora, je réitère mes félicitations et mes remerciements. Je remercie, également, tous les Responsables du Parti, au premier rang desquels, notre Président, le Président Macky Sall, les généreux donateurs et toutes les personnes ressources qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cette Université Républicaine, ici à Saly.
Vive le Président Macky Sall,
Vive la COJER
Vive l’APR
Vive la République.






Hebergeur d'image