leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Urgent : Assane Mbacké et Mor Lô placés sous mandat de dépôt. Ils seront jugés demain en flagrant délit


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Août 2017 à 13:06 | | 0 commentaire(s)|

Accusés d’être les instigateurs du saccage du matériel électoral le 30 juillet à Touba,  Serigne Assane Mbacké, président du Comité électoral de Wattu Senegaal  et  Mor Lô, responsable de l’Apr (qui a fait défection) ont été placés sous mandat de dépôt ce matin à la maison d’arrêt et de correction de Diourbel.  Selon les informations de la RFM, ils seront jugés demain en flagrant délit. 
 
Serigne Assane Mbacké et  Mor Lo ont passé la nuit d'hier dans les locaux du commissariat spécial de Touba où ils ont été auditionnés, un peu plus tôt dans la matinée,  avec  Abdou Mbacké Bara Dolly et Cheikh  Mbacké Bara Dolly, deux députés élus de la coalition Wattu Senegaal.
Dans un communiqué, le Parti démocratique Sénégalais  dénonce une « mesure illégale et une instrumentalisation de l’administration pour un règlement de comptes politiques.»

«Serigne Assane Mbacké, après de multiples tracasseries et une nuit passée au commissariat de Mbacké en violation de l’article 111 du Code Electoral, vient à nouveau d’être arrêté, Macky SALL voulant coûte que coûte lui faire payer son choix de demeurer dans le PDS. En effet, contrairement au nommé Mor LO, il n’a été mis en cause par personne et rien ne permet de l’impliquer de près ou de loin dans les évènements survenus à Touba le jour des élections.

Sa déclaration devant la presse a été faite dans les locaux de la sous-préfecture de NDAM alors que les faits avaient déjà eu lieu», explique le communiqué.  Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et ses alliés «exigent sa libération immédiate et sans condition et avertissent Macky SALL de sa responsabilité personnelle et directe..», conclu le communiqué.