leral.net | S'informer en temps réel

[Urgent] Kolda patauge après avoir reçu 225 mm en l’espace d’une semaine

Quelque 225 millimètres sont tombés en l’espace d’une semaine sur la ville de Kolda, provoquant l’inondation de certains quartiers, a constaté l’APS.
A Gadapara, Ndiobene, Illèle et Sikilo, les eaux pluviales ont envahi les concessions. Une situation qui multiplie les risques d’effondrement de bâtiments ou de murs. Et qu’accentue encore l’obstruction des canaux par les ordures qui empêchent par endroit l’écoulement des eaux.


Rédigé par leral.net le Dimanche 15 Août 2010 à 19:33 | | 1 commentaire(s)|

[Urgent] Kolda patauge après avoir reçu 225 mm en l’espace d’une semaine
Le spectacle est partout le même jusqu’au Centre hospitalier régional où des malades ont été évacués, suite au débordement des eaux qui ont envahi les salles d’hospitalisation et entrainé l’effondrement du mur de clôture.
Ces pluies ont causé beaucoup de dégâts matériels dans certains quartiers. Des blessés ont aussi été enregistrés, suite à l’effondrement de bâtiments ou de murs sur les populations.
Quatre personnes d’une même famille ont ainsi été blessées il y a près d’une semaine lorsqu’une averse de 120 mm s’est abattue sur la ville.
Samedi, une pluie de 105 mm a provoqué l’effondrement d’un mur sur une femme qui a ensuite été admise à l’hôpital régional.
Les sapeurs pompiers sont à pied d’œuvre pour aider à l’évacuation des eaux qui ont envahi les concessions.
Le préfet du département de Kolda, Alassane Sall, est également sur le terrain depuis que ces importantes pluies sont tombées sur la capitale régionale. Il a lancé un appel au calme à l’endroit des populations à qui il aussi demandé de faire preuve de civisme.
‘’Je demande aux populations de garder le calme, mais aussi il faut que les gens fasse preuve de civisme’’, a-t-il notamment dit.
Selon lui, ‘’ dans certains quartiers, les populations ont joué en faveur de la situation avec des tas d’ordures qu’elles déversent dans les canaux qui sont bouchés’’.
La conséquence de tout cela, c’est que ‘’les eaux remplissent les concessions’’, a-t-il affirmé pointant aussi du doigt ‘’les occupations anarchiques’’ des ‘’zones marécageuses destinées à la riziculture’’.
Le préfet de Kolda a annoncé un appui de l’Armée aux éléments de la 42e Compagnie des sapeurs pompiers pour soutenir les sinistrés.
Il a également plaidé pour l’implication des jeunes dans la prise en charge des questions d’assainissement dans les quartiers pour éviter de voir des canaux utilisés comme des dépotoirs d’ordures.
Les autorités invitent ainsi les populations à signaler très tôt les cas d’inondations dans leur quartier.
Les Sapeurs Pompiers ont également reçu un appui des autorités centrales, notamment en matériel de pompage, pour aller à l’assaut des eaux qui ont envahi les concessions, plongeant des familles dans l’inquiétude et la désolation.
MG/ASG
aps.sn



1.Posté par auteur 1 le 18/08/2010 01:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je crois que le probleme à kolda c'est le probleme qui se trouve au niveau de toute nos ville à savoir un manque criard d'assainissement et le peu de canneaux qui existent ont suivi le tracé donné par les autorité politique ce qui ne refléte nulement les études effectuées si es études ont lieu.
Je crois que c'est injuste de fustiger le fait que des populations ont habité des zones inondables si on sait que se sont les autorités qui délivrent les permis d'occupation et se sont elles qui lotissent.
Partout dans le monde l'homme a tjours habité dans les zone inondables seulement les hommes intéligent assainissent avant d'habiter ce qui n'est pas le cas sous nos cieux.
la responsabilité incombe au autorité.
Autre chose l'image qui est sur la photo n'est pas prise à kolda car une telle affiche total n'y existe pas.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image