leral.net | S'informer en temps réel

Usaid/Yaajeende : En 7 ans, un million de Sénégalais touchés par ce projet de lutte contre la malnutrition et l’insécurité alimentaire

Le projet Yaajeende, un programme de l’Usaid, vient de boucler ses activités qu’il a menées depuis 7 ans dans la zone nord-est du pays. Yaajeende, projet de lutte contre la malnutrition et l’insécurité alimentaire, a pu toucher plus d’un million de Sénégalais selon les informations livrées par le premier conseiller de l’Ambassade des Etats-Unis, Martina Boustani, lors de la cérémonie de clôture, ce mardi 22 août.


Rédigé par leral.net le Mardi 22 Août 2017 à 15:49 | | 0 commentaire(s)|

Le projet Yanjeende qui signifie « Abondance, prospérité » en pulaar a, durant 7 années de présence dans les zones ciblées ( Tambacounda, Matam, Bakel, kedougou), changé la vie d’un grand nombre d’enfants qui souffraient de la malnutrition ainsi que les femmes qui avaient un accès limité aux terre cultivables et des dizaines de milliers de familles d’agriculteurs, faute d’accès à des semences.

Un travail satisfaisant pour le représentant du gouvernement du Sénégal, par ailleurs coordonnateur de la cellule de lutte contre la malnutrition, Abdoulaye Ba, qui soutient que le projet Yaajeende a joué un rôle très important dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition au Sénégal.

A l’en croire, « le projet avait pour cible les ménages les plus vulnérables dans les régions et les villages qui sont vulnérables par rapport à la question de l’insécurité alimentaire et la malnutrition. Ce projet a permis à ces ménages d’avoir accès à des aliments sains et nutritifs », renchérit M. Ba qui a présidé la cérémonie de la clôture de ce projet.

Pour sa part, le premier conseiller de l’Ambassade des Etat-Unis au Sénégal, Martina Boustani a magnifié le succès du projet Yaajeendé qui a touché au moins un millions de Sénégalais et 800 communes.

Selon elle, « le projet a fait de telle sorte que le statut nutritionnel des femmes et des enfants a beaucoup été amélioré et peut-être que le point le plus important dans le programme, réside dans le concept de sa pérennisation qui était dans le programme même », a-t-elle informé.

 Avant de poursuivre: «ceci veut dire que les communes concernées ont maintenant pris les mêmes approches pour améliorer et la production agricole et le statut nutritionnel. Le concept s’appelle agricole et nutrition », a-t-elle précisé.

Puisque ce projet a travaillé avec les communes, l’Association des maires du Sénégal (AMS) représentée par M. Ka, a indiqué que Yaajeende a travaillé durant tout ce temps en partenariat avec les communes, qui ont beaucoup contribué dans la mise en œuvre de ce projet.

M. Ba de dire que « ce programme dont le coût tourne autour de 50 millions de dollars, a permis d’obtenir des résultats significatifs à deux niveaux : d’abord au niveau quantitatif, c’est plus de 20 000 animaux qui ont été distribués à des ménagées pauvres, c’est 70 000 hectares de terres qui ont été emblavées avec des technologies adaptées, qui ont permis une réduction fortes et sensibles de la sécurité alimentaire dans les zones ciblées qui sont, Matam, Kédougou Kolda et Bakel ».

A cela s’ajoute, selon toujours le représentant des maires du Sénégal, « les 4 000 emplois directs qui ont été créés par le projet dans ces zones. Et c'est important de souligner que les communes ont été les partenaires centraux de ce projet, en contribuant de leur budget dans la mise en œuvre de ce projet.

Et ceci montre que les communes ne sont pas dans une position passive pour ces projets de développement mais dans une position active dans laquelle elles mettent de leurs moyens pour permettre à l'Etat d’atteindre ses objectifs
».

Pour conclure, le coordonnateur du programme Usaid/Yaajeede se dit satisfait et estime que le projet n’est pas complètement terminé, car l’idée de Usaid/Yaajeende, c’est que le travail continue. Selon lui, « le modèle que nous avons utilisé, c’est de laisser un savoir-faire entre les mains des communautés où le projet est intervenu ».


Cheikh Makhfou Diop avec Fatoumata Zahra Niasse Leral.net
 








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image