leral.net | S'informer en temps réel

Usurpation d’identité : Comment le faux fils de Serigne Habib Sy a été démasqué

Celui qui s’est fait passer pour le fils de Serigne Habib Sy, fils cadet de Mame El Hadj Malick Sy, pendant presque deux ans pour arnaquer d’honnêtes citoyens a été arrêté. C’est le vrai fils de ce dernier qui est revenu sur comment ce dernier a été démasqué.


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Mai 2015 à 16:04 | | 1 commentaire(s)|

Usurpation d’identité : Comment le faux fils de Serigne Habib Sy a été démasqué
 « C’est au mois de  mars que Sokhna Fatsy m’a appelé pour m’informer qu’un nommé Serigne Moustapha Sy  se faisait passer pour le fils de serigne Habib Sy, d’après elle, ce dernier était en train de tromper quelqu’un qui lui donnait beaucoup d’argent, croyant qu’il faisait des prières pour lui. Je suis donc allé au commissariat central pour déposer une plainte contre x. ensuite je suis parti en voyage », a raconté Khalifa Sy à nos confrères de l’Observateur. Poursuivant, il indique «  Je suis le plus jeune  fils de  Serigne Habib Sy et mon père n’a même pas un fils qui s’appelle Moustapha » a-t-il précisé avant de préciser qu’à son retour de voyage , un de ses petits-fils l’a appelé pour lui dire qu’un ami à lui qui habite à Keur Massar lui a confié qu’un homme qui se faisait passer pour le fils de Serigne Habib passait souvent la bas. «  Je lui ai expliqué qu’on m’avait déjà signalé cet homme et que j’avais déposé une plainte. Je lui ai alors demandé de me faire signe quand ce fameux Moustapha Sy reviendra à Keur Massar. Et  Samedi passé, vers 13 heures, on m’a appelé pour me dire que l’individu en question était revenu. C’est ainsi que je me suis déplacé pour aller à Keur Massar.  Quand je l’ai trouvé, je l’ai salué en lui disant « fils de Serigne Habib Sy », mais là ; il m’a dit « non je ne suis pas son fils juste un talibé » mais je lui ai dit qu’il fallait qu’on éclaircisse la situation parce que cela faisait des mois qu’il se faisait passer pour un fils de Serigne Habib. J’ai sollicité la présence de la propriétaire de la maison mais elle était absente. C’est sa sœur qui était là. Je lui ai expliqué ce qui se passait la dame a commencé à me demander de lui pardonner et lui s’est mis à jurer sur le saint coran qu’il n’avait rien fait. Je leur ai dit que j’allais appeler la police pour qu’il vienne le chercher, alors, Moustapha Sy  a commencé à me demander pardon. Je lui ai dit mais pourquoi tu me demandes pardon alors que tu as juré sur le coran que tu n’avais rien fait ; il a dit qu’il s’excusait pour la peine et la fatigue du trajet jusqu’à Keur Massar. La police est quand même venue le chercher et il est au commissariat central depuis Samedi soir. J’ai publié sa photo sur le site  Asfiyayi et plusieurs personnes ont réagi disant qu’elles le reconnaissaient et que presque deux ans, l’homme agissait de la sorte »            
 
 
 
 
 
 






Hebergeur d'image