leral.net | S'informer en temps réel

VIDEO / Balla Gaye 2 “chasse“ le Mbarodi de la banlieue

Balla Gaye n°2 alias le Lion de Guédiawaye a conquis la banlieue en chassant Balla Bèye n°2. L’Ouragan de Pikine qui a vigoureusement contesté son trône, n’a réellement pas pesé lourd hier, dimanche 1e août, lors de cette confrontation qui comptait pour la 6e édition du drapeau El hadji Mansour Mbaye. Dans cette bataille de fauves, la force et la ruse de la tête de file de l’écurie Balla Gaye ont encore été déterminantes pour anéantir la fougue du vieux « Mbarodi » ou Lion de Pikine.


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Août 2010 à 10:00 | | 2 commentaire(s)|

Balla Bèye 2, le Lion de Pikine ne chassera plus sur les terres de la banlieue. Balla Gaye n°2, qu’il disputait le titre de Roi ou de véritable Lion de la banlieue, ne lui pas laissé le temps de rugir lors de la 6e édition du drapeau El hadji Mansour Mbaye disputée hier, dimanche 1e août, au stade Demba Diop. Il ne A lui pas non plus laissé le temps de mettre en œuvre sa rapidité, sa hargne et surtout la célérité d’exécution dans ce combat qualifié de choc des Lions. Il n’en sera rien pour une bonne frange du public qui attendait plus d’engagement et d’intensité. Une seule action aura en effet suffi pour voir la victoire choisir le camp de Balla Gaye 2.

Le fils de l’ancien championnat Double Less a toutefois usé non seulement de sa puissance athlétique et surtout sa ruse pour recaler un adversaire qui a, dés le coup d’envoi de l’arbitre donné aux environs de 19 h32, décidé de marcher sur lui. Les déplacements latéraux, interrompus par l’arbitre aux abords des sacs délimitant l’arène, va démontrer aussitôt cette volonté de Balla Bèye n°2 de pénétrer la garde de son adversaire. Un adversaire qui a lui d’emblée adopté une position défensive et en laissant une bonne distance. Repli stratégique ou prudence ?

Le chef de file de l’écurie Hal Pulaar va en tout cas arriver à ses fins en s’engouffrant dans la garde de son adversaire. Il n’aura toutefois pas cette rapidité d’exécution qui lui permet de parachever son action. Car, Balla Gaye va vite enrayer cette action, le désarçonner pour ensuite enchaîner avec une ceinture qui sera fatale pour le Pikinois.

Dans une posture délicate, Balla Gaye 2 ne lui laisse pas le temps d’un combat au sol. Cette fois, il va tout bonnement exercer sa force et sa puissance pour enfoncer son adversaire au sol.

Le fils de Double Less venait ainsi d’étrenner sa 17e victoire de sa carrière entamée en 2005. Après avoir fait le vide autour des espoirs, le Lion de Guédiawaye se hisse ainsi chez les ténors ou le cercle des VIP de l’aréne où trône des lutteurs comme Yékini, Baboye, Bombardier, Gris Bordeaux, Tyson ou encore Eumeu Séne. Il ravit également le titre du Lion de Banlieue à Balla Bèye 2 qui s’est toujours vu dans la peau du véritable « Mbarodi ». Le chef de file de l’écurie Hal Pulaar qui a remporté son dernier combat en 2008 contre Gris Bordeaux essuie ainsi la septième défaite de sa carrière.

Finale du Claf Super Etoile fait plier Garga Mbossé

En marge de l’affiche Balla Gaye 2- Balla Bèye 2, Super-Etoile en s’emparant de la finale du championnat de lutte avec frappe. Le puissant lutteur de l’écurie Lansar a terrassé Garga Mbossé de l’écurie Dor Doraat, à l’issue d’un combat intense. Le frère de Zoss, chef de file de l’écurie Doraat était pourtant bien partie pour enlever le gain de la rencontre lorsqu’il a réussi une entrée en jambe fulgurante. Il aura toutefois, toutes les peines du monde pour conclure son action.

Super Etoile va user de sa technique et surtout de sa puissance athlétique pour introduire une mbott ( hancher) qui l’envoie au sol. Le sociétaire de Lansar est entré dans le palmarès du Claf en succédant à Elton de l’école de lutte Balla Gaye. C’en était fini d’un Garga Mbossé inconsolable à la fin du combat.

En préliminaire,Yawou Dial (Pikine Mbollo) a ouvert le gala en terrassant Tapha Italien. Quant à Malick Niang, il a usé de ses poings et surtout la supériorité dans le domaine de la bagarre pour envoyer au tapis son adversaire Sococim (Ecole de lutte Balla Gaye).


SUDONLINE.SN







1.Posté par Bozz le 02/08/2010 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sans violence balla gaye à terrasser le grand lion.

2.Posté par NGIMB D'OR le 03/08/2010 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le "lion" de la banlieu est EUMEU SENE quoi qu'on dise lui qui a fait mordre la poussière et fait chialer comme un bambin ce prétentieux Balla Gaye 2

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image