leral.net | S'informer en temps réel

VIOL SUIVI DE GROSSESSE SUR SA DOMESTIQUE, UNE SOURDE-MUETTE

I.TH le technicien de labo à l’hôpital Heinrich Lübke de Diourbel, risque jusqu’à 10 ans de prison


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Octobre 2011 à 07:50 | | 0 commentaire(s)|

VIOL SUIVI DE GROSSESSE SUR SA DOMESTIQUE, UNE SOURDE-MUETTE
leral.net S’il y a quelqu’un qui est dans de salles draps, c’est bien le sieur I.TH qui passe sa quatrième nuit à la Maison d’arrêt et de Correction de Diourbel. En effet, ce technicien au laboratoire du Centre Hospitalier Régional Heinrich Lübke de Diourbel a été déféré, car accusé d’avoir abusé sexuellement de sa domestique, une sourde-muette, après l’avoir délibérément endormi à l’aide d’une drogue. Et comme le malheur ne vient jamais seul, l’infortunée jeune demoiselle, âgée de moins de vingt ans, s’est retrouvée enceinte.



Même après quatre nuits de détention à la prison de Diourbel, I.TH continue de nier le délit de viol suivi de grossesse qui lui est reproché et parle de machination dirigé contre lui. Pour la petite histoire, il est reproché à ce père de famille et agent de l’hôpital régional Heinrich Lübke de Diourbel, d’avoir drogué puis violé sa domestique sourde-muette. Selon des sources proches de l’affaire, c’est le 05 juin dernier, que I.TH aurait accompli son acte ignoble. A en croire ces mêmes sources, le gaillard aurait malicieusement préparé et médité son « crime ». Il s’est débrouillé en faisant en sorte de se retrouver seul, car attendant que son épouse soit absente, pour abuser de la malheureuse jeune fille sans défense qui gagnait sa vie à la sueur de son front dans cette maison depuis plus de quatre années. Selon toujours les mêmes sources, I.TH qui avait utilisé une drogue pour endormir sa victime aurait, une fois son libido satisfait, proposé à la sourde-muette une importante somme d’argent afin que cette dernière ne raconte mot de l’histoire. Seulement, comme tout finit par se savoir, un jour, la maman de la demoiselle qui remarquait des changements physiques chez sa fille en plus de vomissements répétés, emmène cette dernière se faire consulter. C’est à partir de là que la victime s’est mise à table en raconta toute sa mésaventure. Dans les heures qui ont suivi, I.TH fut cueilli par les pandores de la gendarmerie de Diourbel suite à une plainte déposée contre lui pour viol suivi de grossesse. Toutefois, le gars qui séjourne en prison depuis qu’il a été déféré vendredi, continue de balayer d’un revers de main ces accusations portées sur sa personne.
talla






Hebergeur d'image