Leral.net | S'informer en temps réel



VIOLENTS COMBATS PRÈS DE LA RÉSIDENCE DE KADHAFI

Rédigé par ( Les News ) le 23 Août 2011 à 13:07 | Lu 649 fois

Suite à «l'opération Sirène», lancée trois jours auparavant, les rebelles libyens semblent sur le point de gagner la bataille de Tripoli même si des fidèles du régime résistent notamment à Bab Al-Aziziya autour de la résidence de Mouammar Kadhafi dont on ignore s'il s'y trouve encore.


VIOLENTS COMBATS PRÈS DE LA RÉSIDENCE DE KADHAFI
Dans la nuit de lundi à mardi, c'est son fils Saïf al-Islam, que la rébellion affirmait avoir arrêté, qui est apparu, rencontrant la presse à l'écart de ses gardes. «Tripoli est «sous le contrôle, a-t-il affirmé à quelques journalistes étrangers. Que tout le monde soit rassuré. Tout va bien à Tripoli». Dans cette confusion, son frère Mohamed, dont la rébellion avait également annoncé l'arrestation lundi, s'est échappé, a indiqué dans la nuit un haut responsable des rebelles à Benghazi, fief des insurgés dans l'est du pays.

Le Conseil national de transition affirme toujours contrôler plus de 80% de la capitale, notamment la place Verte, un lieu symbolique de la cité où les partisans du régime avaient l'habitude de se rassembler. Désormais, ce sont des scènes de liesse qui s'y déroulent.

La communauté internationale se prépare, elle, à l'après-Kadhafi. Le président américain Barack Obama a ainsi estimé que l'ère du régime Kadhafi «touche à sa fin», en exhortant le dirigeant libyen à annoncer «expressément» son départ après 42 ans au pouvoir. Il a aussi promis que son pays serait «un partenaire» de la future Libye. Le patron de l'ONU Ban Ki-moon a convoqué un sommet sur la Libye cette semaine. Le groupe de contact se réunira également.

LeParisien