leral.net | S'informer en temps réel

VOL AVEC VIOLENCE COMMIS EN REUNION A BORD D’UN SCOOTER : Massamba Seck et son acolyte s’en prennent à une écrivaine Guinéenne

Les riverains de l’avenue Bourguiba, du Point-E et environs vont pousser un ouf de soulagement avec l’arrestation de la bande à Massamba Seck. Le duo, spécialisé en vol à l’arrachée et qui roule à bord de scooter a, en l’espace de trois jours, commis des vols sur deux dames, dont une écrivaine guinéenne.


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Octobre 2011 à 15:36 | | 0 commentaire(s)|

VOL AVEC VIOLENCE COMMIS EN REUNION A BORD D’UN SCOOTER : Massamba Seck et son acolyte s’en prennent à une écrivaine Guinéenne
Déjà condamné à 6 mois ferme pour des faits similaires, Massamba Seck ne semble pas avoir tiré les leçons de son séjour carcéral. Pour preuve, trois jours seulement après avoir commis un vol sur une dame au niveau de l’avenue Bourguiba, il a récidivé en s’en prenant à une autre femme au Point-E. Mal lui en a pris pour ce cas, puisque lors de ce dernier forfait, qu’il a commis en compagnie de son acolyte Mamadou Sadio Diallo, il a été pris à partie par une foule hystérique. D’ailleurs, c’est de justesse qu’il a échappé à un lynchage et une mort certaine. Leur salut, ils le doivent en effet aux éléments du Commissariat de Point-E qui ont été alertés par un anonyme et qui ont rappliqué dare-dare sur les lieux du vol.
D’origine Guinéenne, l’écrivaine Awa Astou Condé, qui est la dernière victime du duo, a souligné lors de sa déposition à la police, que la nuit des faits, elle se dirigeait vers le pâtisserie «Les Ambassades», lorsque deux personnes à bord d’un scooter lui ont barré la route. Et avant qu’elle ne réalise ce qui était en train de lui arriver, raconte-t-elle, les deux malfrats lui ont arraché son sac contenant son ordinateur portable et son calepin. Pris au dépourvu, la dame qui s’est mise à crier à tue tête au point de réveiller tout le quartier connu pour sa quiétude. Elle soutient que les mis en cause ont perdu le contrôle de l’engin dans leur précipitation à quitter les lieux. N’eut été la chute des voleurs de leur scooter, sûrement, ils allaient s’échapper avec leur butin.
Finalement maîtrisés par les riverains qui s’étaient jurés de leur faire la fête, les mis en cause qui ont été sauvés de justesse par les limiers, n’ont pas cherché à nier l’évidence. Mieux, ils ont avoué avoir commis le même coup sur l’avenue Bourguiba dans la même semaine. Apparemment très prolixe, Massamba Seck qui semble être le cerveau de la bande a confié aux limiers avoir vendu tous les objets volés à Mamadou Lamine Diallo, alias «Barada». Ce dernier, qui est un commerçant établi au Parc Lambaye, endroit réputé être un lieu de recel, aurait, toujours selon Massamba Seck, acheté auprès de lui une cinquantaine d’ordinateurs volés. Ce qui laisse croire qu’il en est à son énième forfait.
Massamba Seck, Mamadou Sadio Ba et Mamadou lamine Diallo ont tous les trois étaient déférés au parquet pour vol avec violence commis en réunion à bord d’un scooter pour les deux premiers, et recel pour le dernier.
Ndèye Anna NDIAYE
Le Populaire






Hebergeur d'image