Leral.net | S'informer en temps réel

Vague de démissions à l'Apr Koungheul : plusieurs responsables quittent Macky Sall pour le CD/Bokk Gis Gis de Pape Diop

Rédigé par ( La rédaction ) le 11 Février 2015 à 09:43 | Lu 342 fois

L'Alliance pour la République dans le département de Koungheul a subi une vague de démissions ces derniers jours. Plusieurs militants et responsables ont quitté le parti présidentiel avec et bagages pour rallier la Convergence Démocratique /Bokk Gis Gis.


Vague de démissions à l'Apr Koungheul : plusieurs responsables  quittent Macky Sall  pour  le CD/Bokk Gis Gis de Pape Diop
Une délégation de responsables démissionnaires de l'Alliance pour la République(APR), a été reçue hier, Pape Diop. Les ex-camarades du Président Macky Sall jurent désormais de travailler pour le salut de la formation politique de l'ancien édile de la ville de Dakar. La délégation des nouvelles recrues, sous la houlette de Mor Dior Ndiaye , coordonnateur de CD/Bokk Gis Gis est composée d'El hadji Gadiaga, Président des Laobés de Koungheul, de la dame Ndiémé Gassama du parti Model, de Moussa Diallo des jeunes de l'APR, d'El hadji Gadiaga. Très ivre de joie, le leader en chef de leur nouvelle formation politique n'a pas tari de mots doux en leur endroit. Pape Diop compte organiser, très prochainement, une tournée dans le département de Koungheul qui, lui mènera dans toutes les collectivités locales et les gros villages de la zone. Personne n'a quitté l'APR pour rejoindre Pape Diop", dixit Socé Diop Dione. Mais, après la cérémonie de ralliement organisée, hier, pour accueillir des démissionnaires du parti présidentiel du département de Koungheul, la directrice du patrimoine Bâti de l'Etat Socé Diop Dione , par responsable de l'Apr nous a câblés pour minimiser ces départs. Selon elle, "c'est une petite délégation d'anciens mécontents de CD/Gis Gis qui, entre-temps, nous avaient rejoints et qui opèrent un retour dans leur parti d'origine. Il n'y a rien à fouetter un chat ! Personne n'a quitté l'APR pour rejoindre Pape Diop", a-t-elle laissé entendre.