Leral.net | S'informer en temps réel



Vaste enquête internationale après l'attentat manqué dans un avion aux Etats-Unis

Rédigé par leral .net le 27 Décembre 2009 à 03:35 | Lu 1509 fois

Un jeune homme a essayé de déclencher un engin explosif ou incendiaire, vendredi 25 décembre, dans un avion reliant Amsterdam, aux Pays-Bas et Détroit, aux Etats-Unis. Une vaste enquête a été déclenchée notamment aux Etats-Unis, aux Pays-Bas et au Nigéria pour déterminer les motivations et les éventuels liens de ce jeune homme de 23 ans avec des groupes terroristes.


Vaste enquête internationale après l'attentat manqué dans un avion aux Etats-Unis
Ce jeune homme de 23 ans se serait présenté au FBI comme ayant des liens avec Al-Qaïda. Selon une source officielle à Washington, il était suspecté depuis deux ans d'appartenir à une organisation terroriste et figurait, à ce titre, dans une liste du "U.S. National counterterrorism center" parmi 550 000 autres personnes.

Ce jeune homme serait le fils d'un ancien banquier influent du Nigéria, Umaru Muttalab. Ce dernier est actuellement entendu par la police. Selon la presse nigériane, le jeune homme aurait été identifié par son frère, et s'appellerait Abdul Farouk Omar Abdulmutallab, confirmant des informations parues plus tôt dans plusieurs médias.

L'University College de Londres a confirmé samedi qu'un étudiant portant ce nom avait suivi des études d'ingénieur dans l'établissement entre 2005 et 2008. La police britannique a justement fouillé, samedi matin, un immeuble où il aurait séjourné dans un quartier chic de Londres. "Nous avons travaillé étroitement avec les autorités américaines pour enquêter sur cet incident depuis qu'il s'est produit", a déclaré le Premier ministre britannique Gordon Brown dans un communiqué.

VISA EN COURS DE VALIDITÉ


La police néerlandaise a précisé qu'il avait commencé son voyage à Lagos, la capitale nigériane, en possession d'un visa américain en cours de validité. Les autorités nigérianes ont annoncé avoir, elles aussi, ouvert une enquête, notamment "pour vérifier l'identité du suspect et ses motivations" et promis leur pleine coopération avec les polices étrangères.

Selon l'élu américain Pete Hoekstra, qui siège à la commission du renseignement de la Chambre des représentants, le suspect "aurait pu être en contact avec l'imam américain (Anwar) al-Aulaqi", installé au Yémen, et dont le nom a été cité dans l'affaire de la fusillade qui avait fait
13 morts et 42 blessés sur la base militaire de Fort Hood (Texas) le 5 novembre dernier.

"IL ÉTAIT BLESSÉ, IL ÉTAIT BRÛLÉ"
Immédiatement après l'arrestation du présumé terroriste, les autorités américaines ont demandé aux aéroports du monde entier de renforcer les mesures de sécurité pour les vols vers les États-Unis. Ces mesures ont entraîné des retards allant jusqu'à une heure pour les vols en provenance ou à destination des États-Unis, en raison des fouilles systématiques des passagers.

Environ vingt minutes avant l'atterrissage de l'airbus A 330 à Detroit, des passagers ont entendu des bruits sourds. Selon des passagers du vol 253 de Northwest Airlines,"il y a eu un 'boum', et tout le monde a été un peu surpris". Plusieurs témoins ont ensuite vu une lueur et de la fumée. Un passager aurait sauté par-dessus les rangées de sièges pour maîtriser l'homme à l'origine de l'explosion ratée. "Il était blessé, il était brûlé assez sévèrement sur sa jambe", ont expliqué les pssagers.

Depuis le 11-septembre, plusieurs attentats ont visé les transports à travers le monde. Il y a tout juste 8 ans, le 22 décembre 2001, un Britannique, Richard Reid, avait été neutralisé par des passagers alors qu'il tentait de faire exploser le vol 63 d'American Airlines reliant Paris à Miami en mettant le feu à des explosifs dissimulés dans sa chaussure.

lemonde.fr



1.Posté par sam le 27/12/2009 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

porter un nom pareille suffit pour les américain d'être un partisan d'alquaida, spécialement si t'es pas un américain, et pour eux tout africain qui habit dans un quartier chique d'europe ou d'amerique est forcement un terroriste car pour eux- c'est tout simplement impossible.

2.Posté par Soutoura le 27/12/2009 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je veux bien cher ami sam l'intervenant N°1, mais ce Monsieur n'aurait rien fait qu'on ne serait pas allé inventer une histoire pareille pour coller sur son dos, simplement parce qu'il Noir, non. Ce que nous autres Africains allons peut-être bientôt regretter, se sont le surplus de difficultés et les tracasseries de tous ordres, que nous allons avoir plus que par le passé, à cause de cet incident regrettable. C'est vrai que jusqu'à preuve du contraire, nous ne pouvons parler que d'un cas de suspicion, par respect pour ce Nigérian. Mais si sachant toutes les difficultés que tous les Noirs ont de par le monde en tout ce qu'ils entreprennent dans le but de s'affirmer ou de réussir à maîtriser leur destin parfois tragique, ce Nigérian avait pris le soin de réfléchir par deux fois avant de commettre un tel acte irréparable, cela aurait mieux pour tout le monde. Alors, je ne vois pas par comment nous pouvons lui trouver une quelconque petite excuse, qui le dédouanerait de ce crime, si cela s'avère vrai qu'il a commis cet irréparable. Même si d'ordinaire je respecte les opinions d'autrui ainsi que sa manière d'être et de faire, je prend toujours le soin de distinguer ce qui peut nuire au plus grand nombre du risque personnel que chacun de nous peut prendre en son âme et conscience. Le communauté nigériane (excusez moi si c'est péjoratif) a ceci de particulier, qu'elle se moque souvent royalement du qu'en-dira-t-on. J'en veux pour preuve la cyber-criminalité qui ne cesse de défrayer la chronique depuis un temps et dont nos frères Nigérian sont passés maîtres dans cet art inique de voler via internet, d'honnêtes citoyens en entrant par effraction dans leur compte bancaire à leur insu, par des méthodes plus que rocambolesques. Alors, au lieu de défendre qui que ce soit, soyons raisonnables et appelons un chat un chat.

3.Posté par ahmed le 27/12/2009 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit Soutoura!!!!!!!!

4.Posté par Marie le 28/12/2009 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Soutoura,
tu portes bien ton nom. je vis a l'étranger et je suis d'accord a 100% AVEC TOI. TES paroles sont mesurées et tu sembles bien pondéré.
Tu ferais un bon conseiller pour tous nos frères et sœurs qui se prennent toujours pour des martyrs en toutes occasions. Et souvent nous ne sommes pas exempts de tous reproches.
Ce jeune avait tout pour être heureux, avait-il besoin d'être la honte de sa famille? Son pers en s'évertuant a lui donner le meilleur avenir, voulait-il être tristement célèbre a cause de son fils?
Soyons dignes d'être des Africains pacifiques et battons-nous pour a nouveau ``enlever tous les rires BANANIAS non seulement sur tous les murs de France, comme l'avait préconisé feu le Pr Senghor, mais j,ajouterai : sur tous les murs du Monde.
Merci encore Soutoura.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site