leral.net | S'informer en temps réel

Vendredi de tous les dangers pour Jammeh : L'opposition dans les rues pour réclamer la libération des manifestants arrêtés, apparemment tués


Rédigé par leral.net le Vendredi 22 Avril 2016 à 11:48 | | 1 commentaire(s)|

Yahya Jammeh est désormais face à un dilemme. Il est obligé de négocier avec l'opposition qui est en position de force devant le régime de "Babali Mansa". Selon Walf Quotidien, l'actuel homme fort de Banjul risque de voir le cadavre de Solo Sandeng se transformer pour lui en un fantôme qui le guettera jusqu'à son dernier retranchement. Ne voulant que pas la mort de Solo Sandeng passe par pertes et profits et fort convaincu de pouvoir renverser la vapeur politique dans leur pays, les opposants comptent envahir, ce vendredi, les rues de la capitale gambienne. Selon toujours le journal, hier, le procès du leader de l'United democratic party (Udp) et les coaccusés a été ajourné jusqu'au 25 avril prochain. Et pour cause, les accusés exigent la présence physique au tribunal de Solo Sendeng, Secrétaire général à l'Organisation de L'Udp ainsi que d'autres manifestants arrêtés lors des dernières manifestions, apparemment tués.






Hebergeur d'image