leral.net | S'informer en temps réel

Vendredi décisif pour Mansour Faye, Aïssata Tall Sall et Cie

Vendredi de tous les suspenses ou de tous les dangers à la Cour d’appel de Saint-Louis pour les mairies de Saint-Louis, Louga et Podor. C’est en effet aujourd’hui, 25 juillet, que l’instance juridictionnelle doit rendre son verdict au sujet des contentieux électoraux consécutifs à la publication des résultats provisoires des dernières élections municipales organisées dans les communes citées. Au bout du compte, il s’agira tout simplement de confirmer ou d’invalider les élections de Mansour Faye, Aïssata Tall Sall et Moustapha Diop à la tête des mairies de Ndar, Podor et Louga.


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Juillet 2014 à 09:10 | | 3 commentaire(s)|

Vendredi décisif pour Mansour Faye, Aïssata Tall Sall et Cie
La prolongation des élections locales du 29 juin dernier pour les communes de Saint-Louis, Podor et Louga devrait en principe connaître son épilogue aujourd’hui, vendredi 25 juillet. En effet, c’est à cette date que la Cour d’appel de Ndar doit rendre son délibéré au sujet des contentieux électoraux consécutifs à la publication des résultats provisoires des dernières élections municipales, dans les communes en question. A l’issue du scrutin, des recours avaient été introduits concernant les résultats dans les villes de Saint-Louis, Podor et Louga pour signaler des irrégularités lors du déroulement du vote et du décompte des suffrages.

Dans la ville tricentenaire de Ndar, la tête de liste majoritaire du Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition), Ameth Fall Braya rejetait ainsi en bloc les résultats donnant Mansour Faye de Bennoo Bokk Yaakaar vainqueur du scrutin. Il en était de même à Podor où la victoire de l’avocate et responsable socialiste Aïssata Tall Sall était contestée par la coalition dirigée par Mamadou Racine Sy. La situation n’était guère différente à Louga où la coalition And Defar Louga dirigée par Aminata Mbengue Ndiaye réfutait la victoire de la liste dirigée par Moustapha Diop, responsable de l’Alliance pour la république (Apr-parti au pouvoir).

Le traitement de ces divers recours par la Cour d’appel de Saint-Louis avait fait l’objet d’un véritable feuilleton judiciaire, riche en rebondissements et en ordonnances controversées. Au final, l’instance juridictionnelle dont le premier président est le magistrat Taïfour Diop avait décidé de renvoyer le délibéré à ce vendredi 25 juillet, dernière date retenue pour savoir si l’élection de Mansour Faye à Saint-Louis, Aïssata Tall Sall à Podor et Moustapha Diop à Louga, des maires qui avaient été installés le lundi 14 juillet, sera confirmée ou invalidée par le verdict rendu par la Cour d’appel.

Sud Quotidien






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image