leral.net | S'informer en temps réel

Vente illégale de terrain et escroquerie: Samba Bathily Diallo foncièrement confondu par sa signature

L’affaire de vente illégale de terrain mettant en cause l’ancien maire de Ouakam, Samba Bathily Diallo et ses co-prévenus, Libasse Wade et Mamadou Mbengue a été finalement jugée, hier.


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Janvier 2013 à 16:30 | | 0 commentaire(s)|

Vente illégale de terrain et escroquerie: Samba Bathily Diallo foncièrement confondu par sa signature
A la barre, les prévenus n’ont pu convaincre le Tribunal de leur innocence, selon Le Quotidien, lu par Leral. L’ex-maire de Ouakam a préféré la dénégation comme système de défense. "En ma qualité de maire de la commune de Ouakam, j’avais attribué des parcelles en fonction des demandes reçues", indique le prévenu Samba Bathily Diallo. Seulement, il avoue avoir octroyé des parcelles de terrain à des non-demandeurs, dont la fille de l’ancien président du Sénat, Pape Diop alors que le nom de celle-ci ne figurait même pas sur la liste d’attribution. Samba Bathily Diallo a aussi nié toute participation à des manœuvres frauduleuses, sur fond de vente illégale de terrain appartenant à autrui. Pourtant, signale le journal, des documents ont fait état de titres d’attributions de lots à des demandeurs dont les noms et les numéros d’identification n’existent pas. M. Diallo a également nié avoir signé des documents administratifs qu’il avait lui-même paraphés en qualité de maire de Ouakam. La partie civile, Yamadou Soumaré a lui réclamé 75 millions FCfa en guise de dommage et intérêt. Verdict le 21 janvier prochain.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image