leral.net | S'informer en temps réel

Vente illégale de terrains: Un candidat de la coalition Sopi à la Mairie de Mbour arrêté

Qui disait que certaines listes pour les élections locales à venir sont infectées par des bandits et autres dealers. Ces informations se confirment de jours en jours à quelques encablures de ces échéances. A Mbour, par exemple, un responsable libéral a été arrêté puis auditionné par la police pour vente illicite de terrain appartenant à autrui. Il a finalement été libéré pour avoir versé à sa victime prés de deux millions de francs Cfa (2 000 000)


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Février 2009 à 19:59 | | 1 commentaire(s)|

Vente illégale de terrains: Un candidat de la coalition Sopi à la Mairie de Mbour arrêté
La spéculation foncière étant le problème le plus récurent au niveau de la Petite côte, il ne se passe pas un jour sans que la police ou la gendarmerie ne reçoive de plainte. Cette fois ci, c’est au tour d’un responsable politique du PDS figurant sur la 16ème place sur la liste majoritaire de la coalition SOPI qui a été mis en cause. Cheikhou Dabo a été longuement auditionné par les hommes du Commissaire Ndour du commissariat Urbain. Le responsable libéral doit édifier ses victimes et la police sur une vente de terrains dont les numéros restent à vérifier. Une situation très compliquée parce que l’une des victimes a déjà commencé à construire et l’autre qui se dit propriétaire du terrien n’est pas prête à céder. Une situation qui a valu au militant libéral de passer un sale temps à la police. Cheikhou DABO qui était finalement rentré chez lui après son audition était convoqué le lundi dernier pour approfondissement de l’enquête. Ce dernier a finalement accepté de prendre l’engagement de rembourser à la dame victime, une somme de 2 000 000 de FCFA représentant le prix de la vente de la parcelle. Dans cette même dynamique les hommes du Commissaire Ndour ont mis la main dure Samba DIOP, un grand escroc qui était dans le collimateur de la gendarmerie pour une vente d’un lot de 70 parcelles litigieuses. Ce dernier avait déposé ses baluchons à Dakar après avoir arnaqué d’honnêtes citoyens. Ils ont mis la main également sur El Hadj Ba qui s’était approprié d’une parcelle d’autrui, avant de la vendre à une dame. En ces temps qui courent, les hommes de Cheikh Tidiane Sy dans la Petite côte sont déterminés à traquer ces politiciens courtiers qui ont fini de dilapider les terres au niveau de Mbour et environs.

Aliou Ba (Correspondant)




1.Posté par hercule le 25/02/2009 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis leur avènement au pouvoir en 2.000 le pays a connu une spéculation foncière sans précèdent,ce sont des bandits ces gens du PDS.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image