leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Vers la remise à neuf du stade Léopold Sédar Senghor

La République populaire de Chine s’engage à procéder à la rénovation du stade Léopold Sédar Senghor et de ceux de Diourbel, de Kaolack et de Ziguinchor, informe l’APS, jeudi.


Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Octobre 2017 à 23:43 | | 0 commentaire(s)|

Cette volonté des autorités chinoises a été manifestée lors de l’audience accordée par le ministre des Sports à une mission d’experts et de techniciens en séjour au Sénégal, conduite par le chef du Bureau du Conseil économique et commercial de l’Ambassade de la Chine au Sénégal.

Il s’agit, selon un communiqué, de "renforcer sa coopération avec la République populaire de Chine en matière d’assistance technique".

Le chef de la mission chinoise a présenté au ministre Matar Ba, le projet de rénovation de quatre stades du Sénégal notamment, Lamine Guèye de Kaolack, Ely Manel Fall de Diourbel et Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor, ainsi que Léopold Sédar Senghor de Dakar, qui sera remis à neuf et aux normes internationales.

"Conscient de l’état de dégradation et du déficit d’entretien des certaines infrastructures sportives, indispensables au développement du sport au Sénégal, Matar Bâ a beaucoup insisté sur cet aspect durant cette rencontre avec les experts et techniciens chinois", rapporte le communiqué.

Qui ajoute que l’autre volet de ce partenariat concerne "l’assistance technique pour la rénovation des stades Caroline Faye de Mbour, Alboury Ndiaye de Louga, Mawade Wade de Saint-Louis, Masséne Sène de Fatick".

La source signale également que "les stades régionaux de Kolda, Tamba et Matam feront l’objet d’entretien".

Selon le communiqué, le ministre et ses hôtes ont pris l’engagement de participer au développement du sport, en intégrant "les besoins et demandes des autorités sénégalaises".

Le Sénégal et la Chine ont signé depuis l’année dernière, "une convention pour l’entretien des 11 stades régionaux qui ont été réhabilités par la coopération chinoise", rappelle le communiqué.








Hebergeur d'image