leral.net | S'informer en temps réel

Vers un gouvernement combatif : Le Président Sall tient sa liste de « gagnants »

Selon Grand Place, le président de la République, qui était plongé dans une profonde réflexion depuis sa résidence de Popenguine, a fini par identifier l’équipe sur laquelle il compte s’appuyer pour remporter les prochaines élections présidentielles.


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Août 2015 à 09:09 | | 27 commentaire(s)|

Vers un gouvernement combatif : Le Président Sall tient sa liste de « gagnants »
Le journal indique que le sort de certains ministres du gouvernement de Boun Abdallah Dionne est scellé puisque le président de la République, qui va sortir de sa retraite dans les prochaines heures, a bouclé sa « fructueuse réflexion » portant sur l’identification des hommes et des femmes qui devront porter le combat de sa réélection lors de la prochaine Présidentielle dont la date reste encore un mystère.

Des sources du journal indiquent qu’ « en dehors de ceux qui sont incapables de concrétiser la vision du président de la République, au niveau de leur département, et qui seront évidemment défenestrés, parce qu’étant aussi des poids plumes en politique, un changement majeur va intervenir dans l’attelage gouvernemental ». Ces sources, qui révèlent que « Macky Sall tient toujours sa liste », sont formels : « En fin politicien, il a opté pour deux groupes productifs, aussi bien au plan institutionnel qu’au plan politique. Ce qui fait qu’il y aura des dirigeants, des managers chevronnés, hommes d’Etat politiquement imbattables. Et c’est dans ce groupe que le Président compte aménager des places de choix à ceux qu’il vient de convaincre pour qu’ils le rejoignent. Le second groupe, qui sera composé de technocrates compétents et performants, auront pour tâche la réalisation d’un bilan incontestablement convaincant, sous-tendu par la réussite de la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (Pse) ».

L’objectif étant que les « chevronnés en politique » puissent contenir les assauts « des leaders de l’opposition la plus significative qui pourrait jouer les trouble-fêtes ». Parce que, ajoutent-ils, « pour faire face à des politiciens comme Idy et Mamadou Diop Decroix, dont les capacités de nuisance sont, en toute objectivité, indiscutables, il faut des hommes qui ont un vécu connu dans l’arène politique. C’est le cas des arrivants. Et, que ce soit Me Ousmane Ngom¸Djibo Kâ, même s’ils sont différents, le chef de l’Etat peut être certain que les ripostes seront désormais à la mesure des attaques ». Quoi qu’il en soit, ces interlocuteurs affirment que « le Président a déjà bouclé les discussions avec certains ministrables ».






Hebergeur d'image