leral.net | S'informer en temps réel

Vers un non-lieu dans l'affaire Sudatel, des faucons du Palais veulent orienter Tos vers la Crei

Thierno Ousmane Sy à la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei). L'idée n'est pas saugrenue, si l'on en croit à des sources de nos confrères de la Tribune. L'ex conseiller en Tic de Wade, devrait normalement bénéficier d'une liberté provisoire dans les prochains jours dans l'affaire Sudatel.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Mai 2014 à 13:19 | | 1 commentaire(s)|

Vers un non-lieu dans l'affaire Sudatel, des faucons du Palais veulent orienter Tos vers la Crei
D'aileurs, Tos a déjà obtenu à trois reprises, une liberté provisoire accordée par le Juge d'instruction en charge de son dossier et aussi par la Chambre d'accusation. Celle-ci avait argué que les accusations portées à son encontre sont d'une légèreté telle qu'il devrait au moins bénéficier d'une liberté provisoire. Mais des sources sont formelles: "Les faucons du régime manœuvrent pour livrer Thierno Ousmane Sy à la Crei". Pour ce faire, d'autres dossiers sur lesquels il a eu à intervenir seront "dépoussiérés dans le but de lui coller de nouvelles accusations". Suffisant pour que ses proches dénoncent "un acharnement judiciaire au long cours". Ils fondent leur argumentaire sur le fait que Kéba Keinde, son co-accusé, continue de mener une vie tranquille à Dubaï. Et qu'il n'existe aucun mandat d'arrêt à son encontre jusqu'ici, contrairement à ce qui a été annoncé par les autorités.






Hebergeur d'image