leral.net | S'informer en temps réel

Vers un réaménagement du gouvernement : Quand la Première Dame fixe les règles du jeu !


Rédigé par leral.net le Lundi 25 Juillet 2016 à 08:00 | | 35 commentaire(s)|

Vers un réaménagement du gouvernement : Quand la Première Dame fixe les règles du jeu !
Nos radars scotchés au Palais ont réussi à chiper à qui de droit, une information de taille relative à l’imminence d’un réaménagement au sein du gouvernement et du cabinet du Président.  Un remue-ménage profond est alors à venir et serait en train d’être conduit de bout en bout, par la première dame qui comme d’habitude, est aux manettes.  D’après nos sources, les rangs sont en train de se  resserrer autour d’elle car chacun veut avoir sa part du gâteau dans le prochain attelage gouvernemental. 

La première dame est l’archétype des yeux du pouvoir, et gare à tous ceux qui ont un jour désobéi à son oukase, même par méconnaissance des règles qu’elle a définies. Ils verront certainement leurs rêves brisés, leurs dossiers simplement classés par Marième Faye Sall, qui aurait déjà demandé à ce que tombent des têtes. D’ailleurs pour qui la connait bien, elle a ses « coupeurs » de têtes essaimés partout sur le territoire national et qui n’attendent que ses ordres pour agir. 

Dakarmidi vous livre ici, les résultats d’un premier diagnostic établi, qui présente le tableau de bord de la situation avec les différents profils, scindé en 3 catégories, indiquant chacune le sort réservé à chaque cas par le maitre incontesté du jeu. 

La première catégorie est constituée de celle où logent les hommes de la cour de Madame, ceux qui ne seront pas du tout inquiétés, ils sont au nombre de 8, à savoir : Mame Mbaye Niang, Matar Bâ, Mbagnik Ndiaye, Souleymane Jules Diop, Diène Farba Sarr, Mansour Faye, Birima Mangara et Moustapha Diop, 

La deuxième catégorie comporte le groupe des hommes en sursis, ils font 6 et se nomment: Fatou Tambedou, Yakham Mbaye, Youssou Touré, Khadim Diop, Viviane Laure Elisabeth Bampassy et Mamadou Talla. 

La troisième et dernière catégorie est constituée des hommes dont le voeu de la chef est de les bouter et à tout prix hors du palais. Il s’agirait de Amadou Bâ, que madame ne veut même plus voir en photo, de Mankeur Nfiaye, pour avoir retardé un dossier de financement de la fondation « Servir le Sénégal » et de l’ex ministre  Arame Ndoye, qui malgré ses performances politiques, n’aura plus la faveur de s’asseoir avec Macky Sall autour d’une table de Conseil des ministres. 

La Première Dame, elle qui fut l’aiguillon de l’ambition de son époux, est alors bien décidée à nettoyer le palais et au-delà, tout le « Macky ». Et en ces temps qui courent, tous ceux qui rôdent autour du couple présidentiel savent qu’il vaut mieux être ami avec Marème qu’avec son époux. Car elle ne rate jamais ses ennemis, et quand tu en es un, elle te poursuit jusque dans tes derniers retranchements, et te liquide froidement mais proprement. Oui mère Térésa à la sénégalaise est une dame d’acier qui cherche à conforter son pouvoir et étendre ses tentacules. 

Affaire à suivre…… 

DAKARMIDI.NET






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image