leral.net | S'informer en temps réel

Victime d'un sextape, Bakayoko d'"Un café avec" dépose une plainte à la Dic


Rédigé par leral.net le Jeudi 14 Septembre 2017 à 08:20 | | 0 commentaire(s)|

Les stars sénégalaises ne savent plus à quel saint se vouer, tellement leurs noms sont cités dans des affaires salaces. La dernière en date est la sextape de Bakayoko, acteur célèbre de «Un café avec», largement diffusée sur des sites pornographiques et envoyés à ses contacts via Facebook. Le comédien a déposé une plainte à la Division des investigations criminelles.

Après Balla Gaye 2, Mbathio Ndiaye c’est au tour de Bakayoko de «Un café avec» d’être victime d’une vidéo à caractère pornographique. En effet, raconte Oumar Traoré, «un individu que je ne connais pas d’Adam ni d’Eve m’a contacté via Imo et s’est présenté comme une femme vivant au Canada à la recherche d’un correspondant».

Loin de se douter de la mésaventure qui l’attend, Bakayoko sympathise avec ce contact qui, après plusieurs discussions, commence à menacer l’acteur. «Cette personne a pris une de mes vidéos où je suis couché sur mon lit en faisant un montage dans lequel on peut voir une personne en train de se branler», explique Bakayoko. Qui poursuit : «la personne m’a demandé de lui donner la somme de 250.000 F Cfa, sans quoi elle allait poster la vidéo. Je lui ai répondu qu’elle pouvait faire ce qu’elle peut avec la vidéo parce que j’ai la conscience tranquille et je n’ai rien à me reprocher».

Le lendemain, l’acteur de «Un café avec» reçoit la vidéo, de même que ses contacts qui sont sur Facebook. A sa grande surprise, Bakayoko a reçu des appels de ses amis qui lui ont demandé des explications concernant la vidéo pornographique. «Je n’ai rien compris. Des amis m’ont appelé pour me dire que la vidéo se trouvait dans des sites pornographiques», dit-il.

Seulement, le gus sera démasqué via une application permettant d’identifier les appels de numéros inconnus. «L’individu m’a contacté une deuxième fois et j’ai joué le jeu en lui demandant des références pour que je lui envoie l’argent. C’est ainsi qu’il m’a donné des indications d’une personne qui s’appelle Ramatoulaye Horendinma Diallo avec une adresse au Bénin», narre Oumar Traoré.

C’est ainsi qu’il a appelé sur le numéro qu’on lui a envoyé pour se rendre compte que la personne qui se cache derrière cette affaire, s’appelle René Dano Bete. Ayant suffisamment d’informations, Bakayoko a déposé une plainte au niveau de la Division des investigations criminelles pour tirer cette affaire au clair.


Les Echos










Hebergeur d'image