leral.net | S'informer en temps réel

Victime d'une embuscade d'individus armés, un casque bleu sénégalais tué à Bangui

Un casque bleu Sénégalais a perdu la vie hier à Bangui, en Centrafrique. Waly Marone, c'est son nom, est un gendarme de la 40e promotion de l'école de gendarmerie, a été tué par des individus armés non identifiés, rapporte la MINUSCA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République Centrafricaine) dans un communiqué.


Rédigé par leral.net le Vendredi 10 Mars 2017 à 10:42 | | 0 commentaire(s)|

Des casques bleus de l'ONU en mission en Centrafrique
Des casques bleus de l'ONU en mission en Centrafrique
La MINUSCA "condamne dans les termes les plus forts" le meurtre de ce casque bleu sénégalais et explique que l'agression a eu lieu mercredi soir. Mais Waly Marone est décédé quelques heures plus tard à l'hôpital de la MINUSCA où il avait été transféré d'urgence.

La MINUSCA dénonce cet acte qu'elle juge ignoble et injustifié et indique qu'une enquête a immédiatement été ouverte pour faire toute la lumière sur cet horrible incident et déterminer les circonstances exactes de survenue. La MINUSCA rappelle que "porter à la vie d'un soldat de la paix peut être considéré comme un crime de guerre et souligne que tout sera mis en place pour retrouver les auteurs afin qu'ils répondent de leurs forfaits devant la justice", ajoute le communiqué.

Pour rappel, la MINUSCA est créée le 10 avril 2014 par la résolution du Conseil de sécurité des Nations- Unies. Le déploiement maximal de la MINUSCA autorisé par l'ONU est de 12 000 personnels, dont 11 200 soldats. La MINUSCA est autorisée à prendre toutes les mesures requises pour s'acquitter du mandat de stabilisation de la situation dans les principales agglomérations et contribuer au rétablissement de l’autorité de l’État dans tout le pays.

source: vox populli










Hebergeur d'image