leral.net | S'informer en temps réel

Victoire du Benno à Tambacounda : Le phénomène Kassé

La déroute de la coalition Benno Bokk Yaakaar au niveau national est bien réelle. La raclée infligée, entre autre, à la coalition présidentielle à Dakar, Thiès, Louga, Diourbel révèle les faiblesses partielles de Benno mais aussi, confirme les forces émergentes sur lesquelles le Président Macky SALL pourra compter pour les prochaines échéances de 2017. Tambacounda est presque l’exception qui confirme la règle ; aucune violence notée autant dans la période préélectorale que la période électorale proprement dite. De plus, dans la kyrielle de défaites, la ville est restée fidèle au camp présidentiel en grande partie par l’engagement d’un jeune compagnon du Président de la République qui a su conquérir le cœur des tambacoundois.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Juillet 2014 à 01:51 | | 1 commentaire(s)|

Victoire du Benno à Tambacounda : Le phénomène Kassé
Mamadou KASSE, Conseiller Technique du Président de la République en charge des questions d’urbanisme et d’habitat, par ailleurs, Président du Conseil de Surveillance de l’Agence Nationale de l’Aménagement du Territoire (ANAT), a su prendre son mal en patience. Champion de la fréquence sur le terrain, il s’est battu corps et âme pour rallumer la flamme de son parti l’Alliance Pour la République (APR) éteinte au lendemain des élections législatives. Il a su investir les coins et recoins de la capitale régionale de Tambacounda ainsi qu’une partie du Département pour massifier un parti en lambeaux orphelin de ses leaders que la promotion es qualité de DG et élus nationaux a éloigné des rigueurs du quotidien des populations. Tout le monde l’attendait à la tête de la liste majoritaire du Benno dans la commune mais, les divisions et fortes divergences des différents leaders ont amené le mandataire départemental, Maître Sidiki KABA à proposer un personnage neutre repêché à la dernière minute pour contourner les velléités d’un vote sanction. Il se susurrait que le jeune leader, dont le Président avait vanté le mérite, la compétence et l’engagement, en marge du conseil des ministres décentralisé de Kédougou, et demandé d’y aller molo molo, n’allait pas mouiller le maillot. Pourtant, n’eût été son engagement sans faille durant cette campagne, Tambacounda serait actuellement dans le lot des collectivités sous le contrôle de l’opposition. Il assume haut et fort son attachement et son engagement aux côtés du Président, prône l’unité et la discipline de parti au point d’énerver ses militants qui sans relâche, lui ont demandé publiquement de partir aux élections sous sa propre bannière. Refus catégorique de l’intéressé qui se met dans les rangs, poursuit son animation à la base et sensibilise sa troupe pour une large victoire de la coalition.
Cette campagne électorale a révélé qu’il est réellement l’homme fort de Tambacounda et l’âme de son parti dans la ville. Ses caravanes étaient courues, ses discours attendus, ses meetings remplis. A défaut d’être la tête de liste il a été la tête de file de la coalition finalement victorieuse.
Seul le travail paie. En effet, le résultat réalisé dans son fief du plateau, grand centre électoral où était établi son QG dans sa villa, a permis au Benno de faire la différence. Avec plus de 600 voix d’écart dans le Plateau I et II, il réalise une prouesse dont ne peuvent se targuer ses colistiers et camarades de parti. Pour appréciation, le coordonnateur départemental de l’APR Mame Balla LO, le Garde des Sceaux Sidiki KABA, l’honorable Député Diya KANTE qui partagent le mythique centre de vote Sada Maka Sy du quartier dépôt de Tambacounda sont battus dans ledit centre. Le Directeur Général de l’Agence de Développement Local, Malal CAMARA perd une manche départementale dans un des bureaux de son fief de Saré Guilel où il est au coude à coude avec les challengers que sont le Parti Socialiste Authentique (PSA) et le Benno Siggil Sénégal (BSS). Le chargé de mission à la Présidence Mawdo DIALLO perd lamentablement le grand centre de Gourel Djadjie. 2 des 10 bureaux du centre de référence Bounama DIALLO sont perdus malgré la présence de la tête de liste proportionnelle Oumou DIALLO et de la 8ème Vice-présidente de l’Assemblée Nationale Yaye Awa DIAGNE.
Sans nul doute, le stock de voix apporté par la large victoire dans le plateau, à des proportions de 50 à 55% des suffrages exprimés, a permis de combler le gap. De plus, il n’est pas farfelu de noter l’apport de ce leader dans les quartiers tels que Quinzambougou, Tamba Socé, Diallobougou, Camp Navétanes, Gouye, Abattoirs et Saré Issa où il dispose d’une base incontestable.
A l’annonce de la victoire une foule impressionnante s’est massée devant la maison de Mamadou KASSE pour jubiler et fêter jusqu’au petit matin. Nous avons fait un tour chez les différents responsables où il était noté un calme plat. Autre preuve que l’essentiel des votants se sont identifiés au véritable artisan de la victoire du Benno à Tambacounda.
Et si l’on rendait à César ce qui lui appartient.

Victoire du Benno à Tambacounda : Le phénomène Kassé






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image