leral.net | S'informer en temps réel

Victoire du Non à Touba et Mbacké: Les libéraux locaux exigent plus de postes responsabilités dans le Pds


Rédigé par leral.net le Lundi 28 Mars 2016 à 17:38 | | 5 commentaire(s)|

Victoire du Non à Touba et Mbacké: Les libéraux locaux exigent plus de postes responsabilités dans le Pds
La Fédération Parti démocratique de Touba "tire les premiers enseignements" du référendum du 20 mars 2016. Dans une déclaration parvenue à leral, son coordonnateur Serigne Falou Mbacké note : "Jamais dans l’histoire politique de notre pays, un référendum n’aura été aussi impopulaire : 60% de la population sénégalaise à préféré boycotter cette consultation, marquant ainsi son refus de participer à une parodie de démocratie, pour un référendum vidé de sa quintessence. Si on y ajoute 45% des électeurs qui ont voté Non, ce référendum est un sérieux avertissement adressé par le peuple sénégalais au régime de Macky Sall. Les sénégalais en effet sont fatigués, et ils ont tenu à le montrer à l’occasion de cette consultation".

Estimant que Mbacké a voté pour "Non, à près de 80%", le responsable libéral soutient que ''toutes les couches sociales du département, les militants du Pds, les autres forces de la coalition du Non, les simples citoyens, les enseignants coraniques et les dignitaires religieux se sont mobilisés comme un seul homme, pour rejeter avec détermination le projet de référendum soumis à leurs votes".

"Au nom du Pds et de la coalition du Non dont je suis le coordonnateur, je les remercie pour leur courage, et je les félicite pour leur engagement spontané, manifesté à chaque fois que nous les avons sollicités", s'est félicité Serigne Fallou Mbacké pour qui, "cette marque de confiance et cette mobilisation permanente méritent d’être saluées. Elles méritent surtout d’être prises en compte désormais par les plus hautes autorités du PDS" lit-on dans la déclaration.

Le Coordonnateur de la Fédération Pds de Touba d’ajouter un constat : "Aujourd’hui plus que jamais en effet, le département de Mbacké, et Touba en premier est le fer de lance du Pds. Les résultats éclatants que nous venons d’engranger le prouvent encore une fois, après le triomphe des dernières élections locales. Forts de cette légitimité renouvelée et réaffirmée en ces circonstances, nous exigeons dorénavant une plus grande représentativité dans les instances nationales, en figurant aux places qui nous reviennent de droit, à l’occasion des consultations électorales nationales", lance-il.
Avant d'avertir : ''Nous n’accepterons plus d’élire des responsables prétendument nationaux, qui se pressent de transhumer, une fois élus dans des institutions comme l’Assemblée nationale. Ceux qui détiennent la légitimité à la base et qui remportent les élections doivent être promus aux postes de responsabilité, dans les instances nationales. C’est une exigence souveraine que nous entendons faire valoir, sans concession''.
Par ailleurs, le coordonnateur départemental du Pds, invite "les responsables de la coalition du Non à pérenniser notre unité d’action, en perspective des prochaines élections législatives."
En outre, Serigne Fallou Mbacké a prêté «une attention particulière à la volonté exprimée du président de la République d’inscrire le dialogue avec les forces vives de la Nation dans son agenda politique».






Hebergeur d'image