leral.net | S'informer en temps réel

Vidéo-A 24 heures de l'audience à la Cour suprême: Aucun avocat de Karim Wade n’a reçu de convocation

C'est demain que la Cour suprême va statuer sur les pourvois en Cassation de Karim Wade. Mais dores et dejà, les conseils du fils de Wade ont débuté leur plaidoirie. Face à la presse ce mercredi, ils ont exposé les irrégularités contenues dans le dossier de leur client et dénoncé le fait qu’ils n’aient pas reçu de convocation.


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Août 2015 à 17:45 | | 18 commentaire(s)|

"Nous avons signé des conventions, des traités et des accords. Quel que soit ce que la Cour suprême du Sénégal décidera, si cela ne respecte pas le droit, ce sera examiné à nouveau et par d’autres juridictions internationales", prévient Me Amadou Sall du pool des avocats de Karim Wade. Très déterminé à porter le combat, la robe noire dira : "Nous avons assez subi des raclés. Quand on nous gifle sur la joue droite, on peut donner la joue gauche, mais après avoir reçu des gifles partout, il est quand même bon de s’arrêter", ironise Me Sall. Pour sa part, Me Ciré Clédor Ly trouve que son client n’en n’est pas à son dernier combat et dit être dubitatif quant au sort que l’Etat a décidé de lui réserver. "Que ce soit la dernière guerre, j’en doute", fait savoir la "robe noire". "L’Etat pourrait chercher auprès de l'Assemblée nationale inféodée à l’exécutif, une résolution de mise en accusation. Donc, que la Crei soit déclarée incompétente et que la Cour suprême invalide tout ce qui a été fait et ne pas examiner le reste, qui ose espérer que l’Etat croisera les bras et ne chercherait la juridiction qu’il estime compétente pour une résolution de mise en accusation ?", s’enquit Me Ly. Par ailleurs, les avocats de Karim Wade informent qu’ils n’ont pas reçu de convocation officielle à 24 heures de l’audience de leur client.
Conférence de presse des avocats de Karim Wade par 607b3ea186e7f95a926468735 Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image