leral.net | S'informer en temps réel

Vidéo - Bilan du référendum : Abdou Mbow demande à Idy de tirer les conséquences politiques de sa déconvenue


Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Mars 2016 à 11:07 | | 2 commentaire(s)|

La derniere sortie du leader de Rewmi n'a pas laissé indifférent les responsables de la coalition du Oui. Lesquels n'ont pas tardé, à lui apporter la réplique allant jusqu'à tenter de lui faire porter l'échec du Front du Non à l'issu du référendum du 20 mars dernier. Face à la presse, hier, Abdou Mbow a dénoncé, dans WalfQuotidien, ce qu'il appelle "l'absence de faire play de la coalition du Non qui se répand en accusation gratuites et fallacieuses de fraudes et d'achat de consciences". "Nous regrettons la décision du président de Rewmi, Idrissa Seck, et ses collaborateurs qui ont commencé à contester le verdict sorti des urnes confirmé par la Commission départemental de recensement des votes et attesté par les mandataires des deux camps, Maissa Dieng et moi-même, qui ont apposé leur signature sur les procès verbaux", a expliqué le parlementaire.

Pour Abdou Mbow, la seule lecture qu'il convient de faire de ce verdict des urnes est que tous les prétendants au pouvoir ont été battus au niveau de leurs bases respectives. Qu'il s'agisse d'Idrissa Seck, Aissata Tall Sall, Khalifa Sall et Malick Gackou, tous ont connu un revers dans leur département. Et le vice-président de l'Assemblée nationale de se demander comment quelqu'un qui ne peut gagner un département peut-il prétendre à un fauteuil présidentiel. Trouvant inélégante la dernière sortie du chef de file de Rewmi, il demande à ces leaders de l'opposition de tirer les conséquences de leur défaite. Selon Abdou Mbow, Idy avait déclaré qu'il abandonnerait la politique le jour où il perdrait le contrôle du département de Thiès. Par conséquent, il estime que l'heure est alors venue pour Idrissa Seck d'abandonner la politique.






Hebergeur d'image