leral.net | S'informer en temps réel

Vidéo : "L'Africa Test", massacre au Caméroun

A raison de 4 Euro par mois + des examens médicaux gratuits et une promesse de prise en charge en cas de contamination, les filles sont encouragées à n'avoir que des rapports sexuels non protégés avec des partenaires multiples.


Rédigé par leral.net le Mardi 6 Juillet 2010 à 04:16 | | 0 commentaire(s)|

On leur ment que ce fameux VIREAD les protège, que c'est un vaccin et qu'elles ne pourront plus jamais être contaminées. En plus, elles auront contribué au progrès de la science!!!!

Le but (toujours officiel) de cet essai (sponsorisé par la fondation Bill et Melinda Gates, de Microsoft) est justement de voir si le fameux viread protège. Donc après avoir absorbé cette pillule sans du tout savoir ce qu'elle contient, les filles sont livrées à la nature et reçoivent 4 Euro par mois lorqu'elles viennent se faire tester mensuellement pour le SIDA et pas pour les autres MST tout aussi graves comme les hépatites et autres maladies virales...

(Officiellement), 400 filles “volontaires” et pas du tout informées du tout ont ainsi été recrutées par Alexis BOUPDA, un camerounais ayant reçu une somme de 800 000$ de ce labo américain. Beaucoup de ces filles ayant déjà été contaminées, ont été purement et simplement abandonnées dans la nature (témoignage à l'appui).

Ne pouvons-nous pas dire qu'il s'agit ici d'un crime contre l'humanité? Inoculer un virus de sida à Douala à des prostituées ne manque pas de stratégie. Douala est la plaque tournante du Cameroun. Ce n'est qu'une histoire de temps avant que ce virus ne se répande dans tout le pays.

Un responsable du ministère de la santé déclare sans aucune crainte de choquer que son poste a été crée après l'implantation de ce laboratoire. Donc il n'a pas pu empêcher cela et il ne peut interdire ce test.

De tels tests se passent actuellement dans plusieurs pays pauvres tels que le Cambodge et d'autres pays africains, sans trop de precisions…








Hebergeur d'image