leral.net | S'informer en temps réel

[Vidéo] Le Sénégal célèbre ses 50 ans d'indépendance sur fond de polémique

Le 4 avril 1960, le Sénégal se libérait du joug français. Cinquante ans après, le chef de l'État, Abdoulaye Wade (photo), célèbre l'anniversaire en inaugurant ce samedi le monument de la "Renaissance africaine". Sous des cris de contestation.
Par Dépêche (texte)
Tatiana MOSSOT (vidéo)


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Avril 2010 à 16:48 | | 1 commentaire(s)|

[Vidéo] Le Sénégal célèbre ses 50 ans d'indépendance sur fond de polémique
AFP - Des centaines d'opposants au régime du président sénégalais Abdoulaye Wade ont manifesté samedi à Dakar juste avant l'inauguration du monument controversé de la Renaissance africaine, plus haute que la statue de la Liberté de New York. Plusieurs centaines de manifestants réclamant notamment le départ du chef de l'Etat, 84 ans, au pouvoir depuis 2000, ont entamé leur marche peu avant 12H00 (locales et GMT) sur l'avenue Bourguiba, à environ 3 km de la statue, a constaté un journaliste de l'AFP. Cette dernière doit être inaugurée en fin d'après-midi en présence de plusieurs chefs d'Etat africains lors d'une cérémonie constituant le point d'orgue du cinquantenaire de l'indépendance de cette ancienne colonie française d'Afrique de l'Ouest, réputée pour sa stabilité politique. "Signons le départ de Wade", "Le peuple exige une éthique de gouvernance et rejette la gestion mafieuse du clan Wade", pouvait-on lire sur des banderoles. La marche avait dans un premier temps été interdite par les autorités avant d'être finalement autorisée samedi matin. Les opposants, dont de nombreux jeunes, continuaient d'affluer à la mi-journée. Des policiers encadraient la foule et aucun incident n'avait été signalé. Plusieurs leaders de l'opposition étaient présents, notamment le chef du Parti socialiste (PS, parti ayant dirigé le Sénégal de 1960 à 2000) Ousmane Tanor Dieng, ainsi que d'anciens Premiers ministres du chef de l'Etat passés à l'opposition comme Moustapha Niasse et Macky Sall. Pour M. Niasse, leader de l'Alliance des forces du progrès (AFP), "les raisons de cette marche dépassent le monument", évoquant notamment la cherté de la vie et les entraves à la liberté de la presse. De plus, le monument en bronze représentant un couple et un enfant, construit par des Nord-Coréens dans un style vaguement soviétique, "n'a rien d'africain et le président Wade cherche à l'imposer au Sénégal et aux Africains", selon lui. Pour la députée de l'opposition, Ndèye Fatou Touré, il s'agit d'"un monstre économique et d'un scandale financier dans le contexte de crise" actuel, dans un pays où la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. Le coût de cette statue monumentale qui domine la capitale est estimé à plus de 15 millions d’euros mais c'est surtout l'idée qu'un tiers des recettes puisse revenir au président Wade au titre de droits d'auteur comme concepteur de la statue qui a été vivement critiquée. Des chefs musulmans sénégalais y ont même vu un symbole d'idôlatrie, dans un pays majoritairement musulman. Pour les promoteurs de la statue, il s'agit au contraire du symbole d'une Afrique émergente sur le plan mondial, forte de son milliard d'habitants et d'une économie en pleine croissance malgré une pauvreté endémique. Cette imposante structure haute de 52 mètres montrant "une Afrique sortant des entrailles de la terre, quittant l'obscurantisme pour aller vers la lumière" est ainsi comparé par ses promoteurs à la Tour Eiffel à Paris, la Statue de la liberté à New York, ou le Christ Rédempteur à Rio de Janeiro. Cette statue particulièrement choyée par le président Wade devait être inaugurée en fin d'après-midi. Plusieurs chefs d'Etat africains ont fait le déplacement. Par contre, le président de la France, ancienne puissance coloniale, Nicolas Sarkozy sera absent et a envoyé un message écrit à son homologue sénégalais. Paris sera donc représenté à l'inauguration par son ambassadeur à Dakar, l'écrivain Jean-Christophe Rufin. Le ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux est attendu samedi soir pour participer aux défilés marquant le jour officiel de l'indépendance, le 4 avril.



1.Posté par DIOUF NORMAL le 03/04/2010 20:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

3 LIENS POUR SUIVRE EN DIRECT L'INAUGURATION DU MONUMENT:

http://www.dkrtv.com/rts/tv-video_99793bf8e.html

http://www.sunu-tv.com/online/index.php?option=com_content&view=article&id=101&chid=rts1&mt=5&Itemid=1

http://www.galgui.com/galgui-tv.php

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image