leral.net | S'informer en temps réel

Vidéo - Panique à Gorée : La chaloupe Mame Coumba Lamb échoue sur la plage

Les passagers de la chaloupe, en provenance de Dakar pour rallier l’île de Gorée, ont frôlé la catastrophe samedi matin. En effet, le bateau dénommé « Mame Coumba Lamb » qui, d’habitude, assurait la liaison Dakar-Rufisque a échoué sur la plage de Gorée, entraînant du coup la panique et l’inquiétude chez les insulaires.


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Novembre 2015 à 11:29 | | 0 commentaire(s)|

Les passagers qui ont emprunté la chaloupe durant la matinée de samedi dernier en partance pour Gorée ont frôlé la catastrophe. Ils ont été pris par la panique au moment où le bateau, dénommé « Mame Coumba Lamb », qui assurait la liaison, a échoué sur la plage de Gorée. Ce bateau qui était destiné à assurer la liaison Dakar-Rufisque ne parvenait pas à accoster sur le quai. Pris de panique, certains passagers, qui savant nager, ont plongé dans la mer pour sauver leur peau au moment où d’autres ne sachant plus à quel saint se vouer, ont été secourus par les insulaires qui attendaient au niveau du débarcadère.

Tous les jeunes de Gorée sont sortis de leurs maisons pour les secourir. « Arrivée jusqu’au débarcadère de Gorée, la chaloupe a échoué parce qu’il y avait beaucoup de houle à cause d’une mer agitée. Si ce n’était pas la détermination des populations de Gorée le malheur serait produit », lance une dame qui était abord de la chaloupe.

En même temps, ceux qui se trouvaient à bord de l’autre chaloupe qui a quitté Dakar une heure après « Mame Coumba Lamb » ont, eux aussi, eu la peur bleue. C’était la confusion totale. L’inquiétude se lisait sur les visages. Au moment où certains étaient bien accrochés à leur siège, les plus curieux étaient debout pour voir ce qui se passait de l’autre coté de la mer.

Pendant ce temps la houle continuait à remuer de plus belle le navire. Pendant plus d’une heure la chaloupe faisait des rotations en mer le temps de tirer d’affaire l’autre chaloupe échouée sur la plage.

Les populations très remontées accusent les autorités

Très remontées contre les autorités portuaires, les populations de Gorée étaient dans tous leurs états. « Ce qui est arrivé aujourd’hui (samedi) n’est pas du tout normal. C’est la faute à la liaison maritime Dakar-Gorée. Car, ce bateau n’a jamais fait la traversée Dakar-Gorée. Il était destiné à faire Rufisque Dakar. Gorée, c’est l’affluence permanente avec les visites scolaires, les touristes et autres activités. Il faudrait que ce travail soit bien organisé. C’est tout ce que nous demandons », peste Makha Diop, un habitant de l’île qui souligne que Gorée est souvent confrontée à ce genre de problème.

Allant dans le même sens, une femme sous le couvert de l’anonymat rouspète : « Ces gens ne respectent pas les habitants de l’île alors qu’ils gagnent des millions en exploitant l’île de Gorée. Nous en avons marre de vivre ces genres de situations ».

Sud Quotidien






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image