Leral.net | S'informer en temps réel



[Vidéo] Seif el-Islam, fils de Khadafi : « ma famille mourra en Libye »

Rédigé par Par la rédaction De leral.net le 25 Février 2011 à 13:05 | Lu 2158 fois

Que ceux qui s’attendent à ce que la famille Khadafi prenne ses pieds à son cou pour déserter la Libye déchantent.


[Vidéo] Seif el-Islam, fils de Khadafi : « ma famille mourra en Libye »
Selon le fils du chef de l’Etat Libyen qui a donné un entretien à la télévision turque CNN-Turk qui sera diffusé ce vendredi, la famille Khadafi restera en Libye jusqu’à la mort. A en croire Seif el-Islam aucun plan de repli n’a été concocté par sa famille. Si plan il y a, le fils de Khadafi de faire savoir que « Le plan A est de vivre et mourir en Libye, le plan B est de vivre et mourir en Libye, le plan C est de vivre et mourir en Libye ».



1.Posté par LERGUI le 25/02/2011 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO VOILA UN HOMME APRES AVOIR FAIS DU MAL ET REJETER PAR TOUT LE MONDE LA SEULE SOLUTION EST DE RESTER DANS SON PAYS ET D'ATTENDRE LA MORT((,QUI VIVRA PAR LES ARMES MOURRA PAR LES ARMES.

2.Posté par Bathie le 25/02/2011 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Time will tell!

3.Posté par REVOLTE le 25/02/2011 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Son fils de quel droit et en vertu de quoi il parle de façon arrogant au peuple.

Il n'est qu'un fils c'est tout,je pense qu'en Afrique il est temps pour les gens de faire la part des choses,un fils d'un président n'est rien d'autre qu'un citoyen.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage