leral.net | S'informer en temps réel

{Vidéo] Serigne Bass Abdou Khadre : "Il n’y a aucun signe avant-coureur de jihadisme qui pourrait exister ici au Sénégal..."

Le porte parole du Khalife général des mouride a prononcé un discours devant les journalistes internationaux hier sur le contexte sous-régional particulier au lendemain de la libération de l’otage français. Serigne Bass abdou Khadre a rappelé que l’islam est une religion de paix et que le soufisme n’est pas le salafisme.


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Décembre 2014 à 12:06 | | 4 commentaire(s)|

{Vidéo] Serigne Bass Abdou Khadre : "Il n’y a aucun signe avant-coureur de jihadisme qui pourrait exister ici au Sénégal..."
<iframe width="554" height="410" src="//www.youtube.com/embed/SedTWcBBqVM?list=UUDlTcGbWaSDcLilArBGy9FA" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

"Les mourides n’ont qu’un seul but : celui de vivre par la paix et pour la paix, en excluant toute forme de violence. Aucune religion, aucune philosophie ne peut être un gage pour porter atteinte à l’intégrité corporelle de l’individu ou à avoir un droit de spolier les biens des gens. Voilà d’ailleurs la raison pour laquelle, chaque fois qu’il y a une cérémonie officielle, vous verrez le Khalife, par la voix du porte-parole, lancer ce message nécessaire : "Il n’y a rien qui peut se faire sans la paix".

Pour l’instant, le porte-parole du Khalife général des mourides ne voit pas de risque de contagion du phénomène jidadiste au sein de la confrérie. La lutte n’a donc pas besoin d’être engagée. "Il n’y a aucun signe avant-coureur de jihadisme qui pourrait exister ici au Sénégal, encore moins à travers les mourides. Le jour où il aura un risque, un quelconque signe de velléité de jihadisme, à ce moment-là, le responsable en la matière, le Khalife des mourides, prendra toutes ses responsabilités".

Le jeudi 11 décembre avait lieu la 120e édition du Grand Magal de Touba, le rendez-vous de la confrérie des mourides. Ce pèlerinage a rassemblé entre deux à trois millions de mourides venus célébrer le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur de la confrérie et de ville sainte de Touba.

senego






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image