leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Vidéo Tabaski 2017 : 202 334 têtes de moutons déjà disponibles sur le marché, rassure Mme Aminata Mbengue Ndiaye

L’espoir est permis pour les pères de famille qui s’inquiétaient sur l’approvisionnement en mouton pour la célébration de l’Aid alkabir. D'après la déclaration du ministre de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye lors du conseil interministériel, tenu ce vendredi à la primature, sur les différentes mesures pour la préparation de la tabaski 2017, le marché sera bien fourni en moutons. Selon le ministre, 202 334 têtes de moutons sont disponibles au niveau des marchés hebdomadaires et les marchés quotidiens.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Août 2017 à 22:43 | | 0 commentaire(s)|

128 932 au niveau des marchés hebdomadaires et 73 402 pour les marchés quotidiens et les points de vente, ce qui fait un total de 202 334 têtes de moutons contre 103 283 moutons l’année dernière à la même date, soit une différence de plus de 72 051.

A cet effet, le marché sera approvisionné en mouton pour les besoins de la fête de la Tabaski selon le ministre de l’Elevage qui a fait face à la presse, à l'issue du Conseil interministériel présidé par le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, ce vendredi 18 août 2017.

Aminata Mbengue Ndiaye a tenu à rassurer que toutes les dispositions sont mises en place pour que le mouton soit disponible dans les points de ventes installés dans la capitale et partout sur le territoire national, en tenant compte que l’affluence se produit habituellement à partir de J –10.

En ce qui concerne les moutons importés du Mali et de la Mauritanie, plus de 130 000 têtes sont attendues pour le renforcement du marché déjà ravitaillé par les éleveurs nationaux, selon Mme Ndiaye.

Pour la sécurité des points de vente, le ministre informe qu’un dispositif sera mis en place par la gendarmerie et la police, appuyés par les agents de sécurité de proximité.

« Ces services travailleront en étroite collaboration pour assurer la sécurité des personnes et des biens », a rassuré Mme le ministre, tout en interpelant l’implication des autres ministères comme l’Hydraulique, l’Energie et l’Intérieur et de la Sécurité publique ainsi que des forces armées, pour le bon fonctionnement de la fourniture en moutons pour la fête de la Tabaski.

En ce qui concerne les prix selon les estimations de ministre, « dans la capitale, les couts varient entre 50 000 et 200 000 FCfa avec des prix fréquents autour de 180 000 à 300 000 francs, surtout dans le département de Dakar ou beaucoup de moutons sont produits dans les domiciles ». A l’intérieur du pays, les prix varient de 30 000 et 400 000 FCfa ».

Pour rappel, l’année dernière, les régions faisaient partie des localités ayant eu à connaître une pénurie. Et selon la patronne de l’Elevage, Mme Aminata Mbengue Ndiaye, des contacts des opérateurs sont en train d’être établis pour inciter ces derniers à aller vers ces régions.


Cheikh Makhfou Diop Leral.net







 








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image