leral.net | S'informer en temps réel

[Vidéo] VIOLENCE A L’UNIVERSITE DE THIES DES AFFRONTEMENTS ENTRE LES ETUDIANTS DE L’UFR SANTE ET DE LA LGI FONT PLUSIEURS BLESSES

Les étudiants de l’UFR santé de l’université de Thiès et ceux de la licence en Génie Informatique (LGI) se sont affrontés hier dans les locaux de l’UFR santé. Bilan des affrontements, plusieurs blessés dont une fracture enregistrée. A l’origine des affrontements, le refus des étudiants de l’UFR santé de laisser les étudiants en LGI faire cours dans les locaux de l’UFR alors qu’ils étaient en grève. Une interdiction à laquelle les concernés ont refusé de se plier prétextant qu’ils avaient reçu l’autorisation des responsables de l’UFR santé.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Juin 2010 à 14:34 | | 8 commentaire(s)|

Après des propos aigres doux qui auraient été échangés entre les deux parties, les étudiants de l’UFR santé auraient attaqué un professeur de la LGI. Une accusation qui sera rejeté par le président de l’amicale des étudiants de l’UFR santé M. Sadio Diarra qui explique que devant le refus des étudiants en LGI de rebrousser chemin, ils ont demandé au professeur de faire la médiation pour les faire entente raison. De guerre lasse, ce dernier est sorti de l’UFR à bord de son véhicule, laissant les deux parties à elles mêmes, toujours selon les explications de M. Diarra. Ces faits se sont déroulés avant-hier avant la marche des étudiants de l’UFR santé. Il s’est trouvé que ces derniers avaient promis de marcher à nouveau le lendemain si aucune médiation n’était entreprise par l’administration pour les rassurer quant à leurs revendications. Selon M. Diarra, les étudiants de la LGI se sont présentés au campus pédagogique le lendemain (hier) avec des armes blanches pour leur chercher noises. Les affrontements qui s’en vont suivis ont fait plusieurs blessés. Après ces échauffourées, les étudiants de la LGI s’en sont pris au campus social de l’UFR santé où ils ont procédé à des casses sur tout ce qu’ils ont trouvé sur leur passage. Les étudiants de l’UFR santé ont par la suite dénoncé la faible présence des forces de l’ordre qui n’ont envoyé que cinq éléments tout comme ils ont regretté les affrontements enregistrés entre étudiants de deux UFR d’une même université.

SOURCE THIEY via thies info



1.Posté par lgi le 03/06/2010 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les étudiants de l'ufr santé sont des sauvages.
Ils ont bléssés un docteur en informatique.
Faire sortir des étudiants par force sans motif, sans même les laisser eteindre leurs ordinateurs portables.
Mais ils étaient sûr que dou yombe.....

2.Posté par lafourmi le 03/06/2010 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vous salue Messieurs de LERAL.NET !!!
Ceci est une prière:
Faites la différence entre les écoles et universités notamment entre Polytechnique de Thiès et Université de Thiès.
Normalement , votre rigueur ne devrait pas vous permettre de confondre les deux logos à moins que vous ne soyez dans une dynamique de déstabiliser ou de ternir l'image de marque de Polytechnique.

Je ne sais pas si vous le faites sciemment mais ce n'est pas la première fois qu'on constate cela.
Merci de votre compréhension!

3.Posté par thio le 04/06/2010 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les faits ne se sont deroulés comme prescrits dans l'argumentaire de la video. En effet, le premier jour les etudiants de l'ufr santé on enlevé une ongle au Pr ,Dr en informatique et quand les etudiants de la lgi sont sortis de la salle ils ont subi des agressions violentes qui ont conduit un étudiant a l'hopital sans compter les autres touchés partiellement.Ces faits se sont passés le 1er jour(avant hier) et le professeur n'a meme pas de voiture donc comment pouvait il partir avec "sa voiture".Hier (le 2me jour) les etudiants de la lgi sont venus en classe avec leurs ordinateurs pour faire cours sans armes, contrairement à ce qui est dit dans l'argumentaire, tout en sachant qu'il pouvait y avoir des représailles ;ce qui y a eu lieu.Au contraire meme ils(les etudiants de la santé) avaient toute sorte d'armes blanches pour attaquer la lgi qui n'a eu comme arme de defense que les cables des ordinateurs fixes de la salle informatique.
donc il faut situer les responsabilités et savoir que la lgi n'a eu qu'une intension celle de faire cours.

4.Posté par verite le 04/06/2010 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour,
tout ça est vraiment regrettable.

moi je vais situer les responsabilites: c'est le gouvernement en particulier le President.

la solution n'est pas toutes ces miniatures universités. il a politisé l'ecole et l'universite.

le sénegal à besoin d'une nouvelle grande univrsite capable d'accueillir 75 000 étudiants répartis dans plusieurs filieres.

a part cela j'apelle les étudiants à rester calme et serein. la violence ne resout rien. dialoguer et vous aller trouver une solutions.

les politique veulent vous diviser pour mieux regner. retener bien cela. donc les deux amicales n'ont cas se reunir pour trouver une solution. oublier les divergences et concentrer vous sur ce que vous avez en commun et vos objectifs communs.

respectez vous mutuellement. le pays à besoin de chacun de vous

merci

5.Posté par jokel le 09/06/2010 22:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher peuple sénégalais réveillez vous! Il est temps de dire non à l'état.
Comment le recteur ainsi k tous les directeurs d'Ufr, sous la politique du président de la république,puissent accepter la création d1e université virtuelle .IL faut dire kil est temps k les autorités prennent au sérieux l'existence de l'université de thies en particulier des études en médecine car c'est eux qui prendrons en charge l'etat de votre Santé demain .
Merci!

6.Posté par sylla le 07/08/2010 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ecoute lafourmi nous on na pa besoin kon ns confon avc ept vs ete tous d tricheurs d nular

7.Posté par comqui le 16/10/2010 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1 celui ki a tout filmé a tt fé pour inculpé l'ufr santé et dire kil été la com médiateur moin gté la
2 aucun étudiant de santé nété armé vs le voyez vous mm ils étaient en blanc et vouler faire une marche ce jour la et tener a ke léecol sw désert avant de partir et je rappelle ke cté la leur,et ke cté leur salle inf kils avé prété o étudiants de la lgi dep8 le dbu de lané
3 le premier jr tt a éclaté a coz d'un con de prof et 1e idiote de fille et je crois ke c elle ki c fé tabassé after!le deuxieme les ét de l lgi été la mm leur directeur est vnu leur demndé de sortir kr ce de santé été en grév mé ils ont longma refusé avant de finalma sortir et proliférer des insultes a lencontre des étudiants de l'ufr santé ki ont su rester calm,c aprés k1 étudiant dla lgi et vnu dire défier karéma les étudiants de santé avc d armes et les rallonges dla salle inf jpren Dieu en témoin gté la et le SG de l'UT aussi ki ns a mm dmandé de reculer on a été jusko fond com vs le voyer sur 7 vidéo
4 et dotr étudiants de la lmio été la et dotr filiaire été la ils fusé de partout ils avé appeler du renfort nempéch ke les ét de snté les ont fé sortir de lécol c a ce moma kils st alé a leur domicile et csser des tas de trucs des ordinateurs;loutil de travail de c étudiants,des vitres et puis ils sont encore revnu after pour encor livrer bataille mais ils ont finalma fui puisk la police c interposé after c une longue histoire ki sen est suivi
alors tachez de disposer de ttes les infs avant de publier ou mm de commenter
un jr on mourra tous alors pensez y!té délénn wakh deugueu!wa salam

8.Posté par citoyen le 22/10/2010 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout ce k je peux dire c k c désolant de telles images. et kan je pense k'on est entre étudiant dans un temple du savoir ki st transforme en QG. arréton avec c clui ci ou celui la et prendre nos responsabilités.
si des étudiants ne sont mm pas capable de régler leurs blems eux mm. voila les opposant de demain leur maniére d'opposer.
ndimbeul na thi fek lokho borom

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image