leral.net | S'informer en temps réel

Vie chère, inondations, pénurie d’eau : Le mouvement Arc-en-ciel crie son ras-le-bol et exige au gouvernement des solutions

Les membres du Mouvement "Arc en ciel" se sont réunis le mercredi 25 septembre 2013 à leur siège sis aux Hlm Nimzatt à Dakar, sous la présidence de Cheikh Mamadou Dieng.


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Septembre 2013 à 11:20 | | 2 commentaire(s)|

Vie chère, inondations, pénurie d’eau : Le mouvement Arc-en-ciel crie son ras-le-bol et exige au gouvernement des solutions
Le Bureau du mouvement a tout d'abord regretté la non effectivité de la baisse des prix des produits de première nécessité annoncés par le gouvernement. En effet, il est aisé de constater partout que les produits de consommation courante restent très chers, malgré les promesses données par le gouvernement, selon un communiqué de presse reçu à Leral.

S'agissant des manifestations populaires à la suite des graves problèmes de l'eau, Le mouvement "Arc en ciel" « marque toute sa solidarité aux populations et déclare inacceptable que la Capitale soit privée d'eau pendant une si longue période sans que des explications crédibles ne soient fournies à l'opinion".

En ce qui concerne le fléau des inondations encore vécues cette année par les populations, le Bureau du mouvement demande à l’Etat de travailler à faire sortir les populations des zones de bas-fonds. Pour " Arc en ciel ", le plan "Fendi" (assécher) défini par le gouvernement et qui va nécessiter plus de 700 milliards d'investissement sur 10 ans, peut créer une nouvelle ville avec tous ses équipements nécessaires, dans d'autres endroits plus appropriés. C'est donc à une nouvelle politique de "Tuxu" (déménagement) qu'invite "Arc en ciel", pour éradiquer définitivement le problème des inondations et économiser du temps et de l'argent.

Pour ce qui est de l'ouverture des classes, le Mouvement « Arc en ciel » invite le gouvernement à examiner sans délais les graves problèmes des bacheliers qui risquent de ne jamais voir les murs d'un amphithéâtre, avec le chimérique projet d'« université virtuelle ».



1.Posté par schwarzeraal le 26/09/2013 20:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La verite est que le senegal miserable parmi les plus miserables pays de monde ne supporte pas ces 12millions d''habitants.yalla yalla beye sa tolle.

2.Posté par Goryomboul le 29/09/2013 06:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"In the abondance of water, the fool is thirty". Bob Marley disait tellement vrai. Dakar est sous les eaux et le peuple à soif. Qu'elle paradoxe.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image