leral.net | S'informer en temps réel

Villages de Perpignan : Les adolescents ont le sentiment d'être utiles

Jeunes et élus du Soler et Saint-Hippolyte autour des panneaux solaires qui serviront au fonctionnement de la pouponnière.Depuis 2009, les élus du Soler et de Saint-Hippolyte ont mutualisé leurs moyens afin que ce dispositif trouve sa place au sein des structures jeunesses de leur village. Armelle Revel Fourcade élue chargée de la jeunesse au Soler avance ainsi : « C'est de toute évidence un excellent outil pour asseoir une démarche citoyenne et faire redécouvrir des valeurs morales et du lien à la parentalité aux jeunes ». Christine Barrière, élue chargée de la jeunesse à Saint-Hippolyte, poursuit : « La rupture sociale est la problématique actuelle de l'inconfort de vie des adolescents et cette action de coopération les stigmatise dans le bon sens ».


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Décembre 2010 à 03:06 | | 0 commentaire(s)|

Villages de Perpignan : Les adolescents ont le sentiment d'être utiles
Alors, loin du téléphone, d'Internet et de leur famille, seize adolescents des deux communes viennent de vivre une expérience riche et inoubliable au Sénégal. Les jeunes ont été reçus dès leur arrivée à Dakar, par une délégation de l'association « Atlantic » et des élus de la commune de Mbour. Après une installation rapide à l'hôtel tenue par les amis de Corneilla-de-la-Rivière (Marie-José et Daniel), les jeunes étaient en immersion dans les familles d'accueil. Ces moments forts de convivialité, d'humilité et de partage ont profondément marqué l'ensemble de la délégation.

Cette semaine a été marquée plus particulièrement par l'apport de leur aide au profit de la pouponnière de MBour où les ados se sont initiés aux joies du « pouponnage » (196 bébés).



Biberons et hygiène

http://www.lindependant.com/


Des gestes simples et naturels qui pour la totalité de ces jeunes ont été une véritable découverte. Ce sentiment de servir l'autre, de donner sans attendre de retour, d'échanger et de contribuer à une démarche solidaire a induit des attitudes et des changements de comportement.

Ce séjour, riche humainement a permis également de développer un dispositif d'agriculture sous serre et l'implantation de panneaux solaires pour le fonctionnement de la pouponnière. Une action qui s'inscrit dans un projet global de développement durable au profit des populations de Mbour. De leur côté, les jeunes Sénégalais ont organisé plusieurs soirées culturelles ainsi que des ateliers de djembé, de tresses et une initiation à la lutte. De quoi imprégner les Catalans de cette culture porteuse d'enseignements et de valeurs solidaires très prononcées.
Maud Mas






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image