leral.net | S'informer en temps réel

Villas de la Francophonie : Omar Faye réclame la lumière sur les de 40 ha de terres attribués à une société colombienne

La question avait été agitée du temps où Youssou Ndour était ministre du Tourisme. Elle resurgit à la faveur d’une déclaration du mouvement Leral Askan wi.


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Octobre 2014 à 11:57 | | 5 commentaire(s)|

Villas de la Francophonie : Omar Faye réclame la lumière sur les de 40 ha de terres attribués à une société colombienne
Omar Faye et compagnie s’interrogent, en effet, sur les villas de la Francophonie que l’Etat devait réaliser à Ngaparou, dans le cadre 15e Sommet de la Francophonie. Pas moins de 40 ha de terres avaient été attribués à Décamaron, une société colombienne, pour la construction de ces résidences de luxe. Et, pour ce faire, des populations ont été déguerpies et des paysans chassés de leurs terres.

Mais, le projet, géré en son temps par les ministères du Tourisme et du Budget, n’a jamais vu le jour. Rien n’a été fait depuis. Ce qui amène Leral Askanwi à réclamer des explications. "Nous voulons des éclaircissements sur cette affaire », clame Omar Faye selon qui, étant donné que Macky Sall fait une tournée économique dans le monde rural, notamment dans le Nord, il faut des réponses à certaines questions qui touchent au foncier, surtout celles des expropriations des paysans qui n’ont que leurs terres. Car, souligne-t-il, "le dossier a été validé par la Ccod et personne ne sait ce qu’il en est, à ce jour, de ces 40 ha. Et nous, on veut être édifiés".

Le Populaire






Hebergeur d'image