leral.net | S'informer en temps réel

Viol, pédophilie et détournement de mineure : Quand un sexagénaire demande à une fillette de 3 ans de lui faire une pipe

Amadou Woury Diallo, un vieux de 60 ans, a été attrait devant le tribunal des flagrants délits pour viol, détournement de mineure et pédophilie. Il aurait contraint une fillette de 3 ans à lui faire une pipe.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Septembre 2015 à 11:44 | | 2 commentaire(s)|

Viol, pédophilie et détournement de mineure : Quand un sexagénaire demande à une fillette de 3 ans de lui faire une pipe
D’après le journal EnQuête, deux jeunes parents ont traîné à la barre, hier, leur voisin. Ce dernier aurait tenté d’abuser de leur fille de trois ans. Le jour des faits, la petite F. B. était comme à l’accoutumée dans la chambre d’Amadou Woury Diallo. Selon la maman de la petite, lorsqu’elle est entrée, elle a trouvé sa fille « assise à califourchon sur le vieux », en train de lui faire une fellation. Ses cris ont alerté le voisinage. Ensuite, elle s’en est ouvert à la police.

À la barre, le prévenu a reconnu avoir reçu la petite dans sa chambre, mais très brièvement. « Aussitôt qu’elle est entrée dans ma chambre, je lui ai demandé de s’en aller ». Amadou Diallo a expliqué qu’il lui a demandé de sortir parce qu’il s’apprêtait à se rendre à des funérailles. Il était en train de coudre son habit quand il a entendu sa voisine crier et dire qu’il a détruit sa fille.

Par contre, la mère de la fille a réaffirmé devant la barre avoir vu de ses yeux, son voisin introduire son sexe dans la bouche de sa fille. Cette dernière, quant à elle, s’est confiée devant la barre en pulaar, d’une voix minuscule, à l’un des assesseurs. Après un long questionnement, la gamine a pu dire : « Il m’a fait entrer dans son pantalon ». Puis à la question de savoir ce qu’on lui a fait faire sous le pantalon, elle a rétorqué avec l’aide de l’interprète : « Il m’a fait le sucer ».

Le procureur a requis l’application de la loi. La défense s’est appuyée sur cette demande pour conduire sa plaidoirie. Elle a demandé la relaxe pure et simple du délit de viol, de pédophilie et détournement de mineure puisqu’il n’y a pas d’éléments pouvant entrer en voie de condamnation. Le tribunal a renvoyé le délibéré au 06 octobre prochain.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image