leral.net | S'informer en temps réel

Violence à l'Ecole supérieure polytechnique : le Saes dénonce

La violence s'est invitée, hier, à l’École supérieure polytechnique (Esp) ex Ensut avec des actes de vandalisme effarants. Une situation qui mérite de la part de l'État, “une solution diligente pour une année universitaire apaisée”.


Rédigé par leral.net le Dimanche 26 Janvier 2014 à 11:36 | | 1 commentaire(s)|

Violence à l'Ecole supérieure polytechnique : le Saes dénonce
Pour le Syndicat autonome de l'enseignement supérieur (SAES), ce scénario ne doit plus avoir droit... de cité.” Des étudiants de cet institut de formation ont saccagé, vers deux heures du matin, le bâtiment Adama Gaye qui repose sur 4 étages. Chaises, portes et autre mobilier ont été cassés ou emportés. Cet incident malheureux fait suite à un blocage de tous les accès de l'établissement depuis le 8 janvier 2014. Les enseignants, le personnel administratif, technique et de service n'ont pas pu accéder à leurs lieux de travail.”

Outrée, le Saes-Dakar “dénonce l'absence de réaction du Recteur et du Directeur de l'Esp”, “exprime son étonnement face à la non exécution de certaines décisions du Conseil restreint de l'Esp tenu le 16 janvier 2014...” et dit attendre des sanctions.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image