leral.net | S'informer en temps réel

Violences électorales: Le Khalife de Bambilor appelle au calme

Le Khalif de Bambilor Thierno Amadou Bâ invite les acteurs politiques à s’impliquer davantage pour une fin de campagne électorale apaisée. La quête des suffrages doit en effet se faire sans violence, ni bain de sang.


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Juin 2014 à 12:04 | | 0 commentaire(s)|

Violences électorales: Le Khalife de Bambilor appelle au calme
« Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ô vous les gens ! Votre Seigneur est unique et votre père est unique; vous descendez tous d’Adam et Adam provient de la terre. Assurément, le plus noble d’entre vous auprès d’Allah est le plus pieux, et l’arabe n’a pas plus de mérite que le non-arabe sauf s’il se distingue par la piété. » C’est par ces saintes paroles que le Khalif de Bambilor Thierno Amadou Bâ a invité les Sénégalais au calme. En temps que guide religieux, il estime qu’il y a des moments où se taire est une trahison envers son prochain, sa communauté, et surtout sa nation. La dévolution et l’incarnation du pouvoir est du domaine absolu du tout Puissant Allah.

Et c’est ce qui explique la sortie du Khalif de Bambilor qui n’a pas manqué de manifester son inquiétude sur les tensions politiques que traversent le Sénégal ces derniers jours.

Selon Le Khalif, ces tensions politiques ne traduisent que la perte des valeurs sénégalaises. Pour lui, le Sénégal d’hier est bien différent de celui d’aujourd’hui. Le pays est en train de sombrer dans le mauvais chemin à cause de l’argent, du pouvoir, de la politique. Pourtant Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui dont les œuvres ne sont pas complètes ne pourra pas faire appel à la noblesse de sa famille pour les compléter. »

Et la dimension humaine du pouvoir doit avoir pour ancrage la solidarité, le travail, le partage et le don de soi. Ces vertus millénaires crédo de la téranga sénégalaise, constituent le socle de la volonté de vivre en commun, fondement essentiel de notre nation. EIles ne peuvent éclore et être léguées aux générations futures que dans la paix. La violence n’est pas sénégalaise.

Il est temps alors, selon Amadou Bâ que les Sénégalais se ressaisissent, assument leur responsabilité en allant voter sans violence. Car comme l’a dit le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui): « Le bon comportement est la meilleure chose qui ait été donnée aux gens. »

Le Khalif appelle chacun des Sénégalais à être un acteur de développement pour la consolidation de la paix sociale.






Hebergeur d'image