leral.net | S'informer en temps réel

Violentes manifestations des Thiantacounes: Le Gouvernement met en garde

Pour réclamer la libération de Monsieur Béthio Thioune, arrêté suite à l’assassinat et à l’enterrement, dans des conditions particulièrement atroces, de deux citoyens sénégalais, des groupements de personnes, encouragés et soutenus par des forces tapies dans l’ombre, désireuses de perturber le pays, ont gravement porté atteinte à l’ordre public ; des incitations à la violence ont même été publiquement émises au cours d’une conférence de presse organisée par un parti politique.


Rédigé par leral.net le Lundi 22 Octobre 2012 à 22:34 | | 5 commentaire(s)|

Violentes manifestations des Thiantacounes: Le Gouvernement met en garde
La situation s’est aggravée ce lundi 22 octobre 2012, avec la commission d’actes de violence et de destruction délibérée de biens publics et privés.

Devant la gravité des actes de violence et de vandalisme qui ont été perpétrés, le Gouvernement est déterminé à assumer sa mission de protection des personnes et des biens avec toute la rigueur que requiert la situation. A cet égard, les dispositions sont prises et des instructions fermes données aux forces de l’ordre, pour faire cesser tout trouble à l’ordre public et toute atteinte aux biens publics ou privés et poursuivre, selon les voies de droit, les personnes ou groupements qui en seraient les instigateurs ou auteurs présumés.

Le Gouvernement tient à rappeler que Monsieur Béthio Thioune et d’autres personnes sont poursuivis dans le parfait respect de nos procédures en matière pénale et que, conformément au principe de séparation des pouvoirs et dans le respect de la présomption d’innocence et des droits de la défense, tout citoyen doit s’astreindre à ne pas s’immiscer dans la procédure judiciaire en cours ou tenter de l’influencer.

Le Gouvernement met solennellement en garde toute personne ou toute association qui serait tenté de profiter d’une affaire judiciaire en cours pour faire pression sur la justice et entraver son cours normal ou pour saper l’image du pays.
Pour le Gouvernement
Le Porte-parole
Serigne Mbaye THIAM
Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche



1.Posté par FocusActu le 22/10/2012 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous! Votre nouveau site d'information est désormais en ligne: focusactu.com. Bienvenue à tous!

2.Posté par Djiné Diakhité le 22/10/2012 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour. diakhité djiné marabout féticheur. fai nimporte quel travail. il suffit de demandé. soigne tout sorte de maladie................. faible sexuelle et aussi augmente le sexe jusqua 50cm. donne le bayré du diable pour etre populaire ou pour que les filles te cour deriere. donne largent du diable tu peux etre millionnaire en quelques jours a laide de largent du diable ou largent de la poule noir ou largent de phirahouna. taide a avoir du travail. aide les modou modou pour avoir les papiers ou pour avoir un bon travail. aide a bagné le jeu EURO millionnaire si cest en france! taide a gagné le jeu GORDO si cest en espagne et en italie taide a gagné le jeu SUPER ENA LOTO ou le jeu BUON POMILEALLO. FAI NIMPORTE KEL TRAVALLE FAU JUSTE DEMANDER. PARLE WOLOF ET FRANCAIS. pour plus dinformation contacté le 774496963. MERCI NB: si tu vois po de resultat tu paies pas

3.Posté par Agir le 23/10/2012 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sauvons nos universités publiques du naufrage.

Malgré les moyens substantiels mis à la disposition de l’enseignement supérieur de notre pays, les résultats sont qualitativement et quantitativement loin des normes de l’UNESCO. Nos instituions d’enseignement supérieur ont surtout un problème de management (mal gouvernance, corruption, népotisme, dépenses de prestige, gestion solitaire en lieu et place de la gestion démocratique et légale, non respect des lois et des règlements, etc.) avec la complicité active ou passive de la communauté universitaire (avantages indus, intimidations, etc.), des autorités étatiques qui, jusqu’à présent, feignent de ne rien savoir (n’ont-ils pas les moyens de savoir ce qui se passe?) pour éviter la confrontation avec ceux (les amis politiques!) qui sont nommés à la tête de ses structures et qui agissent parfois comme des monarques en gérant la chose publique à leur guise.

Face à la démission de l’État, nos universités croulent sous le poids de dettes dues aux créanciers (banques, hôpitaux, Sonatel, Senelec, SDE, fournisseurs divers) et chaque corporation s’évertue à demander toujours plus pour « améliorer ses conditions d’existence » et parfois au détriment des intérêts de la communauté. Ainsi donc, la crise est donc une conséquence logique de l’inaction de l’État.

En effet quand les dirigeants (nommés par les autorités) gèrent la chose publique en dehors des normes établies sans être inquiétés le moindre du monde (pour ne pas dire promus à des stations plus juteuses), les syndicats demanderont des chosent hors normes et c’est le début du CHAOS.

A l’État de faire l’état de la gestion de ceux qu’il a nommé, punir ceux qui se sont montrés indélicats et récompenser les autres, ensuite il serait facile de demander aux syndicalistes de faire preuve de mesure et enfin sévir dans le respect de la loi si de besoin. Il est temps de restaurer l’État de droit (et donc des devoirs) ; il est indispensable, avant toute promotion, d’étudier sérieusement la gestion présente et passée du pressenti.

L’État ne peut continuer à protéger et promouvoir ceux qui mettent à genoux nos institutions d’enseignement supérieur et jeter en pâture les syndicats. Je pense que les responsabilités sont partagées.

Des assises de l’Éducation avec ceux qui bloquent le système pour des raisons personnelles ou émotives ne serviraient à rien, je propose des assises des anciens (Recteurs, Professeurs ou hauts cadres à la retraites) du système pour faire des propositions objectives. Il est souvent difficile d’être juge et parti.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire un devoir citoyen.

4.Posté par hugo le 23/10/2012 02:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après le jugement de l'affaire Béthio Thioune,le Président Macky Sall devrait introduire un Projet de Loi et obtenir de l'Assemblée Nationale une autorisation de dissoudre l' Association Thianta khoune pour des mesures préventives de salubrité publique.
Idem de la horde de Modou Kara.
Dans une République Moderne,on ne saurait tolérer des hordes entrainées pour quelle mission ? et surement armées?
Rien ne doit pouvoir le justifier.
Abdou Diouf avait mis au Pas les Moustachtidines qui se croyaient prophètes sur Terre.
Un Etat a sa Police mais pas de Milices.
Enfin,toute la chaîne de commandement des Forces de l'ordre en service ce jour de Lundi doit être virée pour manquement à leur mission.
Ici encore Abdou Diouf a fait son devoir en virant tous les canards boiteux de la Police.
Présentement ce sont des calots bleus qui sont sous le drapeau de la Police.
Il faut nettoyer à la grande eau.

5.Posté par deum le 23/10/2012 05:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce sont pas les thiantacounes qui sont al'oeuvre, mais le PDS par l'entremise de son imbecile de leader, Oumar Sarr,qui veut en demordre avec Macky. Le PDS en derriere tout ce qui se passe actuelllement.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image