leral.net | S'informer en temps réel

Visite du Président Macky Sall à Kolda : Les bons impayés risquent de polluer le séjour

Annoncé au Fouladou pour 48 h, le Président risque de voir son séjour pollué par les bons d’arachides impayés qui pilulent déjà dans les différents villages. L’appel à la mobilisation pour son accueille se heurte à cette colère de producteurs désemparés. Le ministre de l’agriculture de passage récemment n’avait pas voulu en parler. Mais Macky Sall sera obligé lui d’agir avant d’arriver s’il veut un séjour paisible au fouladou.


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Février 2015 à 11:17 | | 0 commentaire(s)|

Visite du Président Macky Sall à Kolda : Les bons impayés risquent de polluer le séjour
Le chef de l’Etat est annoncé à kolda, le 21 Février prochain pour inaugurer un pont et une visite au Bassin de l’Anambé. Les partisans préparent un accueil pour cette rencontre. Mais aujourd’hui tous prient pour que les opérateurs stockeurs privés impliqués dans la campagne de commercialisation arachidière puissent payer les producteurs.

En effet les paysans entendent saisir à leur manière le président de la République sur cette désastreuse campagne de commercialisation arachidière où l’argent ne parvient toujours pas aux cultivateurs. Les récriminations pleuvent de partout en zone rurale.

A koulinto dans le département de Médina Yéro, Ouar Baldé, exaspéré ne comprend plus rien dans la volonté des nouvelles autorités à promouvoir l’agriculture : « Il faut dire la vérité aux producteurs. S’il faut abandonner une spéculation comme l’arachide. Donner des conseils aux paysans que nous sommes pour booster l’agriculture. L’arachide reste une culture commerciale importante mais si on laisse des opérateurs venir arracher nos produits sans que nous puissions être assistés, protégés, ce sera la meilleure manière de faire échouer le Pse et renforcer la pauvreté. »

Amadou un autre paysan, militant lui de l’APR est plus amer : « le président va faire 48h à kolda, nous autres militants paysans nous ne pourrions avoir une audience pour l’exposer nos problèmes avec la commercialisation arachidière mais aussi nos positions sur certains sujets touchant l’élevage. »

Certains des responsables de l’APR entendent pousser les opérateurs à solder très vite ces bons pour ne pas voir une foule de paysan en brassards rouges accueillir le Président qui entend booster la production agricole.

Sud Quotidien






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image