leral.net | S'informer en temps réel

Visite du président dans la banlieue: L’argent de Macky Sall disparaît entre Dakar et Guédiawaye

Le président de la République est attendu, ce mardi, dans le département de Guédiawaye. Cependant, les responsables de la Commune de Sam Notaire n’ont pas encore vu la couleur de l’argent décaissé par la direction du parti pour la visite de l’apériste en chef dans leur localité.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Juillet 2016 à 16:58 | | 9 commentaire(s)|

Visite du président dans la banlieue: L’argent de Macky Sall disparaît entre Dakar et Guédiawaye
Ce sont des jeunes cadres et d’autres grands responsables de l’APR du département qui sont, aujourd’hui, très remontrés contre la direction de l’APR. Et, c’est Saliou Mané, responsable Apériste, qui est monté au créneau pour fustiger la manière dont les préparatifs de la visite sont en train d’être pilotés. « Nous avons su la tournée du président de la République par la presse. Ce qui n’est pas normal pour un parti qui se respecte. Par A ou B, on devrait être les premiers responsables informés du séjour du président de notre parti dans notre fief de Guédiawaye. Nous avons commencé à militer à l’APR en 2012 mais plutôt en 2008 au moment où personne n’osait affronter le PDS dans cette zone », peste-t-il au cours d’un point de presse. Et de renchérir : « Nous avons assuré la victoire du président, Macky Sall, en 2012. Nous ne sommes pas des inconnus mais ce que nous avons constaté, la direction du parti a octroyé des financements à un groupuscule que nous ne connaissons pas en réalité. Nous, les authentiques, personne ne nous a associés même aux niveaux communal et départemental, personne ne nous a associés au moment où je vous parle ».

Devant des nombreux militants frustrés, qui ont assisté à ce point de presse, Saliou Mané refuse de citer les noms de ceux qui refusent de les associer dans cet accueil. « Nous sommes bel et bien informés que le parti a décaissé des fonds pour l’accueil du président, Macky Sall. Nous sommes aussi au courant des réunions nocturnes et nébuleuses. Étant un responsable discipliné, j’ai interpellé le coordinateur communal sur ces réunions qui se tiennent à la mairie, mais il m’a dit aussi qu’il n’était pas au courant. Au niveau départemental, c’est Aliou Sall qui pilote, mais difficile également d’avoir quelque chose de clair », ajoute-t-il. Malgré ces manquements, ces Apéristes sont déterminés à accueillir leur président de parti. « Malgré ce manque de considération, nous allons continuer à soutenir le président de la République, Macky Sall, avec nos propres moyens. Mais, nous lui ferons savoir que les moyens que le parti a dégagés ne sont pas arrivés à bon port. Demain, il faut que les responsabilités soient situées sur cet argent », martèle-a-t-il.

Et de prévenir : « L’Apr gagnerait à s’unir dans ce département, parce que la menace est là. Car, nous avons été battus au référendum à cause de cette division. C’est une alerte et on devrait se poser la question de savoir pourquoi on a perdu la Commune de Sam notaire ? Malick Gakou profite de cette situation pour massifier son parti».
Ibrahima Khalil DIEME






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image