leral.net | S'informer en temps réel

Visite du président de la République en Espagne : Les contrevérités de la FAOSSE


Rédigé par leral.net le Vendredi 19 Décembre 2014 à 08:20 | | 1 commentaire(s)|

Visite du président de la République en Espagne : Les contrevérités de la FAOSSE
Ce n'est pas ou ça n'a pas été surprenant de lire le communiqué envoyé au nom de la FAOSSE la Fédération des Associations et Organisations Sociales Sénégalaises en Espagne à la presse online pour faire le compte rendu de la visite du Président de la République en Espagne. Nous sommes dans l'obligation de répondre à certaines contrevérités émises par la FAOSSE dont l'auteur s'arroge le rôle de président d´une structure qui n´existe que parce que enregistrée.

Nous ne voyons pas en quoi cette FAOSSE que vous qualifiez d'organisation d´envergure nationale créée en 2010 dont le mandat a expiré depuis bientôt deux ans (le renouvellement prévu en 2013) par conséquent illégitime peut prétendre parler au nom de qui que ce soit, en plus de n´avoir réalisé aucun programme, aucune activité dignes de ce nom, aucune vision, sinon des communiqués de félicitations pour nominations d'Ambassadeur, Consul ou présenter des condoléances dans certaines circonstances douloureuses.

Vouloir prendre comme prétexte la visite du Président de la République comme vous dites pour « travailler d'arrache pied depuis l'annonce de la visite » et phagocyter des organisations représentatives telles que les coordinations des associations de sénégalais de Catalogne, des îles Canaries, l'association des immigrés sénégalais en Espagne- AISE, les fédérations des Dahiras Mouride et Tidiane…) qui fonctionnent parfaitement bien, nous semble prétentieux et d´un ridicule qui n'a pas de nom. Le travail d'arrache pied dont vous parlez, on le fait régulièrement en prenant en compte et en identifiant les problèmes multiples et multiformes auxquels les sénégalais en Espagne sont confrontés.

Il est bon pour vous rafraîchir la mémoire, parce que vous le passez malhonnêtement sous silence que dans le processus de coordination de la visite, vous nous aviez convié à des réunions par Skype auxquelles votre proposition a été de porter la voix des organisations de migrants Sénégalais, proposition à la quelle nous vous avions opposé un niet catégorique, mais soucieux de ramer dans la même direction pour parler d'une même voix, nous vous avions proposé que le document se fasse au nom d´un collectif des associations sénégalaises d´Espagne, proposition à laquelle vous n'aviez pas convenu Ce n'est qu'à la dernière minute c'est à dire le samedi 13 décembre que vous aviez accepté et confirmé vous-même en joignant le Président de la coordination des associations des Sénégalais de Catalogne Amadou B. Sam la proposition de rejoindre le cadre légitime et unitaire qu´est le collectif mis en place.

Nous avions finalisé au nom du collectif le document mémorandum. Et pour une réunion de coordination avant la rencontre avec le Président vous vous êtes débinés pour aller occuper les chaises au premier rang dans la salle où devait être reçus les leaders d´associations par le Président de la République.

Nous avions ainsi tenu cette rencontre en présence de la coordination des associations des sénégalais de catalogne, de la coordination des Sénégalais des îles Canaries, de l'AISE. association des immigrés sénégalais en Espagne, de la fédération des Dahiras Mouride et Tidiane aussi signataires du mémorandum, en présence du frère Lamine Sagna un des fondateurs de l'association des immigrés sénégalais en Espagne de Madrid et c'est de façon démocratique et unanime que le frère Mamadou Agne a été désigné pour parler au nom du collectif et de la communauté, vous disjonctez quand vous parlez d'usurpation de fonction, faux et usage de faux,(sic) dans quelle affaire sommes nous pour user ce terme inapproprié, vous ne savez pas de quoi vous parlez, on ne parle de faux et usage de faux, que lorsqu'un individu utilise en toute connaissance de cause un écrit falsifié dans le but de faire illusion et d'obtenir les mêmes résultats que ceux à quoi donne droit le document original.

Nous nous étonnons de votre supposé professionnalisme, parce que si vous représentez un organe de presse ou en tant que supposé journaliste professionnel, vous aurez du faire un compte rendu fidèle de ce qui s'est dit par les représentants de la communauté ont fait au Président et auxquelles certaines réponses concrètes ont été apportées. Heureusement que certains organes l'ont fait. Lesquelles doléances réelles approuvées par les sénégalais qui y étaient parce que en parfaite adéquation avec ce qu´ils vivent et veulent.

Vous pouvez rouler pour qui vous voulez mais de grâce, n´agacez pas les Sénégalais avec vos manipulations et mensonges à coup de communiqués dont la légèreté se la dispute l´incohérence et le voyez moi.

La communauté sénégalaise a besoin de leaders qui se préoccupent de la résolution de leur problème, qui sont sur le terrain, qui ont une vision pragmatique de ce qu´ils ont à faire pour l´amélioration de leur condition de séjour et de vie ici et là bas et non de supposé mercenaire de la plume qui surfe tantôt sur le chantage et sur les volts faces selon les circonstances et les intérêts du moment.

Il urge pour sortir de cette léthargie dans laquelle vous avez conduit la FAOSSE afin de s´atteler à réunir les conditions de son renouvellement et qu´une instance légitime soit mise sur pied au lieu de porter la FAOSSE comme un faire valoir, un trophée qui n´en ait pas un. Dans des circonstances actuelles difficiles, ce que les sénégalais demandent c'est que leurs représentants soient efficaces dans la recherche de solutions aux nombreuses difficultés qui les assaillent et aptes à relever les nombreux défis qui les attendent.

Nous remercions le Président Macky Sall d'avoir lors de cette rencontre répondu "jooni jooni" à certaines de nos doléances. Nous lui avons transmis un mémorandum signé par le collectif des associations qui regroupent les organisations signataires de ce communiqué et restons à la disposition des autorités (Présidence, Ambassade, Consul, Ministère des Affaires Etrangères et Secrétariat des Sénégalais de l´Extérieur) pour l´institutionnalisation d´un comité de suivi qui prendra en main la résolution des problèmes et préoccupations posés dans ce document.
Signée

Le Collectif des Associations Sénégalaises en Espagne - C.A.S.E






Hebergeur d'image