leral.net | S'informer en temps réel

Visite techniques des véhicules : Les automobilistes protestent contre la cherté des tarifs

Le calvaire des propriétaires de véhicules devant se soumettre à la visite technique au niveau du Centre national de contrôle technique de Yarakh est loin de se terminer. Devenu le point de convergence des milliers de voitures immatriculées à Dakar, le centre national semble être dépassé par le nombre impressionnant de véhicules.


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Juin 2013 à 15:39 | | 12 commentaire(s)|

Visite techniques des véhicules : Les automobilistes protestent contre la cherté des tarifs
Des automobilistes déclarent être obligés de passer des jours devant le centre dans le seul but de faire visiter leurs véhicules. D’autres viennent au milieu de la nuit pour espérer avoir une position convenable afin de pouvoir vaquer à leurs occupations par la suite. Le fil de voitures est ainsi visible depuis la devanture du centre jusqu’à l’autoroute. Les conditions sont beaucoup plus difficiles pour ceux qui ont quitté les régions pour la seule raison de passer le contrôle technique à Dakar. Tout le monde est confronté au même problème, celui du surnombre, au point qu’il vous faut une journée entière pour venir démontrer « l’état de santé » de votre véhicule. C’est la raison pour laquelle, certains vont jusqu’à mettre la main à la poche pour acheter des places à des jeunes qui en profitent pour gagner un peu d’argent.

En sus de toutes ces difficultés, la cherté des tarifs des timbres du contrôle technique fait râler certains automobilistes. Selon ces personnes qui s’exprimaient sur les ondes de la radio Walfadjiri, les frais de passage de la visite sont passés de 2.100 à 9.100 F Cfa par véhicule ». Réagissant à cette situation, le porte-parole du Centre national de contrôle technique de Yarakh a réfuté la hausse des tarifs des timbres. Selon lui, ce sont les tarifs du 11 juillet 2012 qui continuent à être appliqués. Il a aussi précisé que la mesure d'augmentation s'explique par le fait que le centre exerce désormais un « contrôle technique mécanisé » avant de délivrer les autorisations de circulation.

La bonne nouvelle est que les autorités du centre, en collaboration avec le ministère du Transport, envisagent l’ouverture en urgence d’un « deuxième centre de contrôle dans la ville de Dakar », a annoncé le porte-parole de la structure. Le centre étudie également la possibilité d’ouvrir d’autre points de contrôle dans certains endroits du pays pour harmoniser le travail.

Pour rappel, le contrôle technique consiste à s’assurer de la bonne marche des trois éléments fondamentaux d’une voiture à savoir les freins, l’éclairage et la direction.



1.Posté par schwarzeraal le 15/06/2013 19:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi ne pas y associer des ateliers competents ,c''est demode de voir l''etat tout accaparer.il bacle tout et la police attend les chauffeurs pour empocher en plus.il faut donner une part aux mecaniciens.

2.Posté par Yenaassez le 15/06/2013 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ET LES FONCTIONNAIRES OU TRAVAILLEURS DES REGIONS QUI ONT DES VOITURES DK?
C'EST VRAIMENT BÊTE DE QUITTER TAMBA,ZIGUINCHOR,BAKEL,OU KEDOUGOU POUR UN SIMPLE CONTRÔLE TECHNIQUE.

3.Posté par sddf le 15/06/2013 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si l'état ne réagit pas, ce sera la catastrophe dans quelque jours avec ces files de voitures qui vont finir par bloquer l'autoroute.ça aura aussi des effets sur l'économie car tous ces gens là qui attendent perdront beaucoup de temps, verront leurs activités ralentir.Si l'état ne peut pas avoir deux centres de contrôle technique à dakar et un dans chaque région, mieux vaut reconduire l'ancien système.Il faut avoir les moyens de sa politique.Mais bloquer autant de citoyens, leur faire perdre autant de temps pour un contrôle technique, c'est le comble de la démesure

4.Posté par schwarzeraal le 15/06/2013 21:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on voit l''etat des voitures dans le pays,on se demande pourquoi laissent ils rouler ces engins de la mort. Ils sont responsables de tous les morts et blesses de la route.

5.Posté par Ngagne__ le 16/06/2013 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut régler ce problème. Sortir du quartier des Maristes pour aller en ville est devenu difficile à cause de la file d'attente de ce centre de controle technique. J'ai suivi Gora Khouma à la télé. Sa proposition est bonne, il faut l'appliquer comme suit :
1 - les voitures qui ont entre 3 et 7 ans d'âge vont faire la visite technique au Service des Mines de Colobanne. Pour ces voitures, c'est le contrôle visuel qui ne prend que 5 minutes qui sera fait.
2 - Les voitures qui ont plus de 7 ans vont au nouveau Centre de Contrôle Technique de Hann. Le nouveau contrôle mécanique sera fait.
C'est aberrant de se lever à 5H00 du matin ou de payer pour avoir une bonne place.

6.Posté par schwarzeraal le 16/06/2013 07:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L''etat encombre la circulation comme les marchands ambulants les rues.il ne faut pas torturer les citoyens sous cette chaleur.

7.Posté par Ndiaye Ousmane le 16/06/2013 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous accusons un retard considérable dû à une mauvaise gestion de l'état de ce secteur. L’État n'a pas pris à corps le problème comme cela a été en Côte depuis plus de 40 ans. L'organisation y est parfaite, aujourd'hui le paiement de la vignette est associée à la visite technique améliorant ainsi non seulement les recettes, mais aussi la sécurité routière

8.Posté par coolio le 16/06/2013 09:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l''administration sénégalaise est en retard...la solution est de privatiser ce secteur des centres de controle avc des professionnels qui ont des ordinateurs,ça évitera ces files et tout se fera sur rv et ttes les épaves iront a la fourriere!

9.Posté par X le 16/06/2013 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c vraiment des imbeciles incompetents de rien du tout: passer des journees perdre son temps simplement pour avoir la visite technique partout le meme bordel et la meme lenteur...pourquoi ne pas outsourcer la visite a des entreprises de mecaniques agrees et controlees...vraiment nul! On ne voit aucune rupture! Yen a marre!

10.Posté par s le 16/06/2013 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca m'enerve nos pays. Rien dans la cervelle. Abdou MBAYE me décoit le plus dans tout ca. Son HEC n'impacte pas sur ces bordels étatiques.

11.Posté par schwarzeraal le 16/06/2013 12:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

he oui mes gars ndiange rekke barde de diplome taxoula mousse pour avoir des solutions intelligentes pour alleger les taches des citoyens.

12.Posté par mismouni le 20/06/2013 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous etes des moutons.....continuez d'attendre...............!!!!!!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image