leral.net | S'informer en temps réel

Viviane Bampassy sur le Comité de pilotage du service public : « Il est temps de réconcilier les usagers avec leur administration »

Le ministre de la Fonction publique, Viviane Laure Elisabeth Bampassy, a procédé, hier, à l’Ecole nationale d’administration (Ena), à l’installation du comité de pilotage de l’étude-diagnostic sur le service public.


Rédigé par leral.net le Vendredi 22 Mai 2015 à 12:18 | | 1 commentaire(s)|

Viviane Bampassy sur le Comité de pilotage du service public : « Il est temps de réconcilier les usagers avec leur administration »
Des « grèves cyclique dans les secteurs de la santé et de l’éducation, problèmes liés à l’accueil dans les services administratifs, longues procédures et qualité moyenne du service public etc. », c'est le constat fait, hier, par le ministre de la Fonction publique. Venue présider l’installation du comité de pilotage de l’étude-diagnostic sur le service public, Viviane Bampassy a saisi l'occasion pour faire le diagnostic des maux qui gangrènent l’administration sénégalaise. Selon elle, le comité de pilotage va aider l’administration à revoir sa copie par rapport au service offert aux citoyens. « Notre administration doit nécessairement passer d’une logique de commandement à une dynamique de développement », a indiqué Mme Bampassy pour qui la fourniture des services publics a été souvent pensée dans une perspective unidirectionnelle à travers laquelle l’administration détermine l’offre sans prendre en considération la demande. Il faut faire des corrections. Il est temps de réconcilier les usagers avec leurs administrations en opérant des changements dans notre système de management, dans nos méthodes et nos outils de travail.

Elle soutient que « l’évolution d’une administration de commandement à une administration de développement n’est plus une option mais un passage obligé à même de repenser l’approche de la conduite des politiques publiques avec l’introduction d’un mouvement bidirectionnel entre l’administration et le citoyen ». Car, dit-elle, même si le Sénégal est fier de la qualité de ses ressources humaines, force est de constater que les différentes réformes n’ont pas eu les effets escomptés.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image