Leral.net | S'informer en temps réel



Vladimir Poutine : « Personne ne parviendra à nous intimider »

le 22 Décembre 2014 à 16:00 | Lu 279 fois

Vladimir Poutine : « Personne ne parviendra à nous intimider »
Le président russe Vladimir Poutine a déclaré samedi 20 décembre qu'aucun pays ne parviendrait à « intimider, contenir ou isoler » la Russie, assurant être prêt à « passer par certaines difficultés » pour garantir la souveraineté du pays, frappé de sanctions en raison de la crise ukrainienne.

« La Russie paye cher sa position indépendante et son soutien à ses compatriotes, à la Crimée, à Sébastopol et il semble, parfois, pour le simple fait que nous existons », a lancé M. Poutine dans un discours à l'occasion de la Journée des travailleurs des agences de sécurité.
L'homme fort du Kremlin a également affirmé que les services de sécurité russes avaient identifié 230 agents étrangers au cours de l'année et déjoué huit attaques terroristes.
LES ÉTATS-UNIS INTERDISENT TOUT COMMERCE AVEC LA CRIMÉE
Le président américain Barack Obama a de son côté promulgué, vendredi 19 décembre, un décret renforçant les sanctions envers la Crimée, région annexée en mars par la Russie. Le décret présidentiel interdit tout échange de « biens, de technologies et de services » en direction ou en provenance de cette péninsule ukrainienne, a indiqué M. Obama. Cette décision intervient au lendemain des sanctions décidées par l'Union européenne.
« J'appelle à nouveau la Russie à cesser son occupation et ses tentatives d'annexion de la Crimée [et] à cesser son soutien aux séparatistes dans l'est de l'Ukraine, a déclaré le président américain dans un communiqué. Mon administration continuera à travailler étroitement avec ses alliés et partenaires en Europe et sur le globe pour (...) soutenir la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine. »
> Lire aussi : La Crimée à l’heure de Moscou
Dans le même temps, le Trésor américain a ajouté à sa liste noire une vingtaine de leaders séparatistes en Ukraine qui sont accusés de « saper » la stabilité du pays avec le soutien de la Russie. Au total, 24 responsables ukrainiens ou russes et leurs milices (...) Lire la suite sur lemonde.fr


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage