Leral.net | S'informer en temps réel

Vladimir Poutine met en scène sa propre légende

le 2 Mars 2012 à 13:40 | Lu 792 fois

VIDEOS - Poutine torse nu, à la poursuite de baleines, pilotant un bombardier... Le dirigeant russe n'a jamais été avare de de reportages mettant en avant ses prouesses et son physique, quitte à sombrer dans le ridicule. Tour d'horizon des plus mémorables.


Vladimir Poutine met en scène sa propre légende
Virilité. Un mot que l'on associe sans problème à Vladimir Poutine. Pas un mois ne passe sans que les médias russes ne diffusent un reportage mettant en valeur le physique d'athlète, les prouesses à faire rougir James Bond ou les talents artistiques du premier ministre russe, qui brigue dimanche un troisième mandat de président. Cette glorification commence à son accession au Kremlin, fin 1999. Poutine inspire ainsi un tube musical et des pièces de théâtre. Mais une nouvelle étape, qui retient l'attention du monde entier, est franchie en août 2007.

En pleine torpeur estivale, celui qui est alors président de Russie publie des clichés de ses vacances en Sibérie. En pantalon militaire kaki et débardeur, il pêche en compagnie d'un Albert de Monaco en visite. Le locataire du Kremlin s'affiche torse nu, révélant un physique entretenu avec soin et plus qu'enviable pour un homme de 55 ans.
Les photos à la «Rambo» amusent les journaux européens qui les montent en diaporamas agrémentés de légendes caustiques. En Russie, le tabloïd Komsomolskaya Pravda reproduit l'image d'un Poutine topless avec le titre «Soyez comme Poutine» et propose à ses lecteurs une liste d'exercices physiques pour se muscler. Les forums internet fourmillent de messages d'admiratrices. Politiquement, on suppute que Poutine veut montrer que même s'il ne brigue pas un troisième mandat consécutif pour respecter la constitution, il restera l'homme fort du pays.
Un esprit sain dans un corps saint, l'anti-Eltsine

Bis repetita à l'été 2009. Toujours en Sibérie, Vladimir pagaye, coupe du bois, allume un feu, donne sa montre à un enfant, se repose dans un arbre, pêche, et monte à cheval -torse nu encore une fois-. Sans oublier une démonstration de ses talents à la nage papillon.
Pour le Guardian, le choix n'est pas anodin. «Cette nage, qui fait transpirer, évoque la masculinité mais c'est la plus énervante des techniques de natation: éclaboussante et associale», analyse le journal britannique.

Ceinture noire de judo et skieur averti, le dirigeant russe aime rappeler sa passion pour le sport, qui «a façonné sa vision du monde et la manière dont il approche les gens». Cela véhicule également l'image d'un président branché, antithèse de son prédécesseur Boris Eltsine, perdu dans les vapeurs de l'alcool.

Vladimir Poutine ne perd pas une occasion d'exhiber sa sportivité, comme lors de cette visite dans un dojo russe.

Poutine alias le héros de films d'action

Le dirigeant russe s'autorise aussi des situations improbables dignes de superhéros, qui mettent en valeur son sang-froid face au danger. Il sauve une équipe de zoologistes d'un tigre dont les attaches s'étaient ouvertes. Il accompagne des chercheurs étudiant les baleines et manie l'arbalète. Il plonge en sous-marin dans le lac Baïkal quand il ne chasse pas en pleine forêt.

Parfois, les ficelles sont tellement grosses que même son service de presse avoue la mise en scène. À l'été 2011, le premier ministre plonge dans un site archéologique sous-marin et ressort de son expédition deux amphores à la main. Commentaire de son porte-parole: «il est évident qu'il n'a pas pu trouver ces artefacts datant du sixième siècle après Jésus Christ, soit on les a posés là soit on les y a laissés».

Cette propagande rappelle aussi le passé d'agent secret du premier ministre. Poutine pilote un bombardier d'eau pendant les incendies de l'été 2010, s'entraîne au stand de tir (adoptant une pause à la 007), et est dans son élément aussi bien volant d'une Harley Davidson que d'une voiture de formule 1.

Disponible sur le compte Youtube de Russia Today, la télévision d'information continue lancée par l'agence de presse publique Ria Novosti, on pouvait y lire la légende suivante: «le premier ministre Vladimir Poutine est sur le point de devenir le politicien le plus rapide du monde. Son envie de vitesse a été exaucée sur le circuit de Saint-Petersbourg où il a atteint 240



1.Posté par rover le 02/03/2012 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cet article est unplagia de l'article suivant surle figaro, scandaleux

http://www.lefigaro.fr/international/2012/03/01/01003-20120301ARTFIG00558-poutine-met-en-scene-sa-propre-legende.php

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site