Leral.net | S'informer en temps réel



Voici 15 idées reçues sur le sexe ! La 8 va sans aucun doute vous étonner...

le 5 Août 2015 à 15:51 | Lu 1847 fois

En matière de sexualité, on entend souvent tout et n’importe quoi.


Voici 15 idées reçues sur le sexe ! La 8 va sans aucun doute vous étonner...

 


Sujet pas toujours très simple à aborder, internet et les copains sont généralement nos premières sources d’information et surtout, de confiance. Leur rôle ? Tout nous révéler sur ce passage charnière de la vie. Mais, entre légendes urbaines et fantasmes de jeunes premiers, pas toujours facile de trier le vrai du faux quand il s’agit d’appréhender ses premiers ébats. 

Voici donc 15 idées reçues à combattre !
 

1- La première fois est forcément douloureuse
@marichesse.com
Grand Dieu, non ! Si la première fois n’est pas toujours agréable – et c’est normal puisqu'on est toujours un peu maladroit lorsqu'on explore des terres inconnues jusque-là – elle n’est pas non plus obligatoirement synonyme de douleurs. Ça dépend vraiment de tout à chacun. Le tout est de se détendre, ne pas se forcer et toujours communiquer avec son partenaire.
 
2- Deux capotes ? C’est toujours mieux qu’une !
@Creative Commons
Fausse bonne idée ! En effet, le préservatif est bien la plus fiable des protections contre le VIH/sida et autres infections sexuellement transmissibles (et constitue également un moyen de contraception). Mais en mettre deux l’un sur l’autre, est loin d’être une bonne idée : lors de la pénétration, les couches de latex se frottant l’une contre l’autre vont surtout augmenter le risque de rupture du préservatif et de ce fait… rendra son effet protecteur inefficace. Autre risque : le 2e préservatif peut se retrouver… coincé.

3- La pilule du lendemain est la meilleure protection
 
@journaldesfemmes.com
Halte, là ! La pilule du lendemain (ou contraception d’urgence) c’est surtout une méthode de rattrapage à prendre le plus rapidement possible suite à un rapport à risque (oubli de pilule, préservatif déchiré…). Mais elle ne peut pas être utilisée comme une méthode de contraception régulière. Pourquoi ? Parce que son efficacité est moins importante qu’une contraception classique. Et puis, si elle peut protéger d’une grossesse non prévue, elle n’empêche pas les infections sexuellement transmissibles (IST) de s’installer.

4- Pour un rapport réussi, seul le physique est important
@chrislangeauthor.files.wordpress.com
Les filles doivent avoir la taille fine, une forte poitrine, des fesses fermes, une peau lisse. Les garçons, eux, doivent être musclés, grands et dotés d’une pilosité virile. Et ton lama, il joue aux Sims ? La sexualité va bien au-delà du simple physique. C’est avant tout le résultat d’une alchimie entre deux personnes qui se désirent profondément pour des choses qu’eux-mêmes ne s’expliquent pas !

5- Il faut y aller très fort pour mieux ressentir…
@rewind1007.com
Non, être une grosse brute n’est – vraiment – pas obligatoire ! Tout dépend des préférences de chacun… Communiquer avec son partenaire, c’est essentiel.
 
6- En vrai, il n’y a que la taille qui compte
@onsecrethunt.com
Eh oui, c’est bien connu : 90C minimum pour les filles et 25 centimètres pour les gars ! Rappelez-vous toujours ce passage du Petit Prince et… cogitez : 


«Si je vous ai raconté ces détails sur l'astéroïde B612 et si je vous ai confié son numéro, c'est à cause des grandes personnes. Les grandes personnes aiment les chiffres. Quand vous leur parlez d'un nouvel ami, elles ne vous questionnent jamais sur l'essentiel. Elles ne vous disent jamais : "Quel est le son de sa voix ? Quels sont les jeux qu'il préfère ? Est-ce qu'il collectionne les papillons ?" Elles vous demandent : "Quel âge a-t-il ? Combien a-t-il de frères ? Combien pèse-t-il ? Combien gagne son père ?" Alors seulement elles croient le connaître. Si vous dites aux grandes personnes : "J'ai vu une belle maison en briques roses, avec des géraniums aux fenêtres et des colombes sur le toit…" elles ne parviennent pas à s'imaginer cette maison. Il faut leur dire : "J'ai vu une maison de cent mille francs." Alors elles s'écrient : "Comme c'est joli !"» 

La qualité plus que la quantité : ne perdez pas ça de vue !
 

7- Faire sa première fois après 17 ans ? C’est trop tard…
@Giphy
Stop, 17 ans n’est qu’une moyenne ! Certains ont leur premier rapport bien avant, et d’autres, bien après. Il n’y a pas d’âge pour découvrir et expérimenter sa sexualité. Il faut simplement être prêt, bien informé, en confiance et se protéger.

8- Le sexe, ce n’est pas quelque chose de romantique
@toutlecine.com
Le sexe, c’est pas que du bestial ! Et oui, le but c’est que les deux partenaires partagent un moment d’intimité. Alors l’émotion, les sentiments, la romance voire l’amour y trouvent aussi leur place. Les moments tendres, l’échange de baisers, de caresses, de mots doux… toutes ces petites choses vont contribuer à passer un moment capable de faire battre la chamade à votre cœur et laissent de jolis et ardents souvenirs. Avouez, vous êtes surpris ?

9- La sexualité, c’est pareil que le porno
@swallowdaily.com
Évidemment ! Toutes les filles sont dotées de corps parfaitement retouchés, d’une souplesse légendaire et se soumettent aisément à la suprématie masculine hyper endurante grâce au montage vidéo et capable d’enchaîner n’importe quelle position… Ah ah. Non, le porno n’offre en fait qu’une version biaisée du rapport amoureux. La sexualité, la vraie, est bien loin de celle pratiquée par les performeurs du genre. En réalité, si vous ne faites pas pareil qu’un acteur porno : c’est normal !

10- Si un rapport ne dure pas des heures, c’est qu’il y a un problème…
@legrandaction.com
Non, votre meilleur pote ne tient pas 3 heures au pieu (du moins, pas sans pilule magique). Et ce que vous voyez défiler dans les vidéos coquines n’est pas vrai non plus. Si l’un veut se faire mousser, l’acteur, lui, bénéficie du fait de pouvoir refaire plusieurs fois les scènes et du montage vidéo. Sachez simplement qu’en France, la durée moyenne d’un coït est d’un peu moins d’un quart d’heure. Eh oui…

11- Faire l’amour pendant les règles empêche les grossesses
@3.bp.blogspot.com
Attention, grosse erreur ! Tout rapport non protégé par une contraception peut conduire à une grossesse, même si ce rapport a lieu pendant les règles.

Pourquoi ? 2 raisons : 
Parfois, le cycle menstruel peut être court et le début des règles peut alors correspondre à la période d'ovulation. 

Deuxième raison : comme les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu'à 5 jours dans l'appareil génital féminin, il peut y avoir une fécondation après coup: par exemple, si l’ovulation a lieu quelques jours seulement après la fin des règles, les spermatozoïdes déjà présents peuvent féconder le nouvel ovule.

12- Aucun risque à oublier de se protéger rien qu’une fois
@euractiv.com
Faux ! Se protéger contre le VIH/ sida et les autres infections sexuellement transmissibles mais aussi contre une grossesse (si on ne souhaite pas d’enfant), c’est important à chaque fois ! En effet, il ne suffit que d’une fois – une seule et unique – pour chopper des trucs au nom plutôt flippant comme la syphilis, les chlamydias, la chtouille et même le VIH… Faites-vous dépister et surtout, sortez couverts. Ça peut vous éviter bien des ennuis !

13- Heureux en couple ? La masturbation, c’est fini !
@tuxboard.com
Que nenni ! Se masturber ne veut absolument pas dire tromper, trahir et ne pas désirer son partenaire. Bien au contraire : c’est simplement se retrouver avec soi, permettre de s’apprendre, de découvrir ce qu’on aime (ou pas) et, pourquoi pas, de partager ses plaisirs solitaires avec sa moitié. À la suite de quoi, celle-ci, peut-être plus en mesure de savoir comment vous procurer du plaisir afin de partager un moment encore plus intense !

14- Le Kâma-Sûtra est LA Bible des positions à faire absolument
@cdn-parismatch.ladmedia.fr 
Sus aux idées reçues : le Kâma-Sûtra est avant tout un ouvrage général sur l’Amour et sur les rapports entre hommes et femmes dans ce qu’ils ont de plus et de moins nobles. Viennent ensuite les 64 positions qui permettent d’atteindre le « nirvana. » Mais libre à vous d’être assez créatif et en confiance pour en inventer de nouvelles (ou au contraire, vous satisfaire de la simplicité, il n’y a AUCUN mal à ça) !

15- Un rapport = un orgasme
@media.virginradio.fr
Pas forcément : prendre du plaisir sans avoir d’orgasme est tout à fait possible ! En soit, ne perdez pas de vue qu’avant « la petite mort », l’objectif premier d’un rapport entre partenaires consentants est avant tout le partage d’un moment fort et unique ! Pas de prise de tête donc, ni de course à l’extase. Carpe Diem ! 



Pour plus d’informations, et afin d’avoir toujours plus de réponses à ses questionnements en évitant les clichés faciles, la plateforme ON SEXPRIME  lancée par l’INPES est là. Pas de tabou, sur ce site, on parle de tout. Il n’y a pas de questions bêtes. Le tout, c’est d’oser et se renseigner, pour se préserver de bien des dangers ! 


Finalement, la sexualité n’est donc pas une course de vitesse archi-encadrée. C’est un peu au petit bonheur la chance, quand on se sent prêt et complètement en phase avec soi-même (et son partenaire, évidemment) !

demotivateur.fr