leral.net | S'informer en temps réel

Voici la liste de ceux qui ont contribué au paiement de la caution Présidentielle du candidat Macky Sall

Le montant de la caution pour l’élection présidentielle Sénégalaise de février 2012 était, faut-il le rappeler, fixé à la bagatelle de 65 millions CFA. Les candidats dont Macky Sall (chef de file de l'APR) qui souhaitent concourir ont dû avancer ladite somme.


Rédigé par leral.net le Samedi 1 Octobre 2016 à 15:18 | | 32 commentaire(s)|

L'on se rappelle que le montant de cette caution a plus que décuplé depuis l’alternance en 2000. Les autorités Sénégalaises d'alors avaient fait une sortie médiatique pour souligner la nécessité de limiter les candidatures fantaisistes.
De nos perspicaces réseaux de renseignements, dakarposte.com tient cette liste de partisans du candidat Macky Sall.
Sur cette liste, dakarposte.com a pu identifier parmi les bienfaiteurs du candidat Macky Sall un lot d'émigrés matinaux ayant fait fortune dans le commerce entre autres.
Des hommes qui ont comme dénominateur commun d'être Hal Poulaar et qui se sont s’est très tôt imposé comme des bienfaiteurs courageux vis-à-vis de Macky, au lendemain de l’humiliation que maître Wade et sa clique libérale ont voulu lui infliger.
Ignorant tous les périls auxquels leur mansuétude envers le futur quatrième président du Sénégal l’exposait, nombre d'entre eux ont fait sauter les cadenas de leurs coffres forts pour pourvoir aux besoins financiers et matériels les plus immédiats du futur vainqueur de la Présidentielle de 2012.
Pour rappel, dans la foulée de cette générosité risquée, un d'entre eux que nous n'allons pas citer avait procédé au règlement de deux années de loyer, à la grande stupéfaction du seul bailleur qui avait osé, à l’époque, mettre son appartement à la disposition du libéral banni Macky Sall.
Cet acte de générosité de haute portée symbolique était d’autant plus risqué que les " ogres" de l’appareil libéral, avec à leur tête un baron furieux pour avoir été désobéi, avaient (officieusement) intimé l’ordre à tous les responsables d’agences immobilières de ne pas se risquer à mettre la plus petite chambre à la disposition du sans-abri qu’était le couple Sall.
Cette défiance secrète mais ferme vis-à-vis de la "machine infernale" du PDS n’est pas la seule bouée de sauvetage que le richissime homme d’affaires émigré avait tendue à son frère de sang.

Harouna Dia (Burkina Faso)35.000.000 Fcfa, Amadou Konté (Gabon) 5.000.000 Fcfa, Kalidou Wagué (Congo) 2.000.000 Fcfa, Baïdy Kane (Congo) 5.000.000 Fcfa,Abdoulaye Demba Sy (Congo)1.000.000 Fcfa, Alla Sede Gueye(Mali) 1.000.000 Fcfa, Idy Mamadou Sy (Gabon) 100.000 Fcfa, Amadou Kane (Congo)1.000.000 Fcfa, Alioune Ndao (Congo) 100.000 Fcfa, Abou Sy (Congo) 2.000.000 Fcfa,Mamadou Gassama (USA)1.000.000 Fcfa, Saada Couro (Congo) 1.000.000 Fcfa, Ressortissants de Ndouloumadji (Matam) 1.000.000 Fcfa, Ressortissants de Nguidjilone (Matam) 2 000 000, Abdoulaye Sally Sall (Gabon) 7.800.000 Fcfa .
Dakarposte






Hebergeur d'image