Leral.net | S'informer en temps réel



Voici la méthode la plus efficace pour se remettre d'une rupture, selon des psychologues.

le 29 Avril 2016 à 08:18 | Lu 799 fois

Voici la méthode la plus efficace pour se remettre d'une rupture, selon des psychologues.

 

 
 
On le sait, dans la plupart des cas, rester ami(e) avec ses ex n’est jamais une bonne idée. Ça fait ressasser beaucoup de choses du passé, et puis au fond, s’il y a eu séparation, c’est qu’il y avait une raison. Eh bien figurez-vous qu’aujourd’hui, la science a tranché. Plusieurs psychologues se sont penchés sur la question, et leurs conclusions ne font pas l’ombre d’un doute ! On vous dit tout. 
 
s

C’est une question que l’on s’est tous déjà posée au moins une fois dans notre vie : faut-il rester ami(e) avec ses ex ? Vaste interrogation. Selon Nina Atwood, thérapeute américaine et auteure du livre « La tentation de la fille unique », ce n’est pas mal à proprement parlé de conserver une relation amicale. En revanche, cela peut laisser des traces, dont certaines particulièrement profondes. 

Par exemple, il faut s’attendre à être tenté à nouveau, tout en sachant que c’est bel et bien terminé. Une situation difficile qui peut provoquer un véritable chaos émotionnel chez n’importe qui. En réalité, le problème principal est l’ambiguïté, n’oubliez jamais que si une personne vous a suffisamment plu pour que vous soyez en couple avec, il n’y a pas de raison que cela change radicalement du jour au lendemain. 

« Vouloir rester ami(e) empêche de ressentir la séparation et le manque comme ils devraient être vécus. Cela ne permet pas de faire le deuil de la relation » précise Nina Atwood. 

Cependant, l’envie de garder dans sa vie une personne importante à nos yeux, pour qui l’on a de l’estime, est tout à fait humaine et légitime. « On a le sentiment que cette personne nous connait mieux que quiconque. Et même s’il n’y a plus d’attirance sexuelle, on veut souvent s’accrocher à la complicité qu’on a partagé ensemble » explique Juliana Breines, psychiatre. 

Seulement, en agissant ainsi, la dépendance n’est pas stoppée. Et les conséquences remarquées sont quasiment toujours identiques : on garde secrètement espoir de se remettre ensemble un jour, on se fait du mal en ne se satisfaisant que de l’amitié alors qu’on veut plus, et surtout, on prend le risque de se quitter dans de très mauvais termes si l’histoire dérape à nouveau. Sur du long-terme, cela peut générer des blessures psychologiques, de la jalousie et de l’anxiété. 

@mari

Bien sûr, chaque histoire est différente et l’humain est un être complexe, il n’y a donc pas de solution miracle pour éviter un chagrin d’amour. Par contre, plusieurs choses peuvent « faciliter » la rupture, et conviennent généralement à la plupart des personnes. « C’est presque impossible de réussir à tourner complètement la page tout en restant amis. En tout cas, les cas avérés sont extrêmement rares » déclare Lindsay Kriger, experte en relations et conseillère conjugale. Elle ajoute : « le plus efficace est de couper totalement les ponts, et cela passe par supprimer le numéro de téléphone et retirer la personne en question des réseaux sociaux. Ce sont des gestes fortement symboliques qui aident à avancer. »

demotivateur