leral.net | S'informer en temps réel

Vol de matériel destiné à lutter contre Ebola : L’ASP risque 6 ans prison ferme


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Avril 2016 à 08:33 | | 2 commentaire(s)|

Dans le cadre de la lutte contre la maladie Ebola, le Sénégal avait bénéficié, dans le cadre de la coopération internationale, d'une assistance en matériel composée, entre autres, de lunettes et de combinaisons. Ce matériel était soigneusement gardé dans un magasin au sein de l’hôpital de Fann. Dans la nuit du 03 au 04 avril dernier, Ansoumana Sané, un agent de police de proximité (ASP), qui avait servi pendant plus d’une année au sein de l’hôpital comme vigile, avant d’être redéployé à Sacré Cœur, était venu visiter les lieux. Accompagné de son ami Alioune Badara Goudiaby, Ansoumana Sané a réussi à passer la porte d’entrée principale vers 00 heure passée avant de commettre son forfait. Il avait défoncé la porte du magasin qui abrite le matériel avant de soustraire des cartons de lunettes destinés à la lutte contre la maladie Ebola. Mais, c’était sans compter avec la vigilance des gardiens qui, alertés par les accompagnants des malades, aux environs de deux heures du matin, se sont pointés devant eux pour les surprendre en flagrant délit. C'est sur ces entrefaites qu'ils ont été arrêtés avant d'être déférés au parquet.

Devant la barre du tribunal des flagrants délits, les deux prévenus ont nié les faits tout en s’accusant mutuellement. Le procureur dans son réquisitoire a visé l’article 152 du Code pénal, lequel parle de détournement de deniers public. Pour lui, l’ASP et son ami étaient animés d’une intention frauduleuse. Le vol étant constant, l’infraction est consommée. Il a requis 6 ans ferme à l’endroit d’Ansoumané Sané et 5 ans ferme contre Alioune Badara Goudiaby. La défense a sollicité du tribunal la disqualification des faits à un vol simple. Elle pense que la peine requise est « illégale ». L’affaire est mise en délibéré pour le 22 avril prochain.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image